Ecoutez Radio Sputnik
    Une prison

    Comment Daech a transformé la Syrie en prison

    © East News. Muhammed Muheisen
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    18326
    S'abonner

    L’État islamique (EI, Daech) a mis en place tout un dispositif de mesures visant à empêcher les habitants des territoires se trouvant sous son contrôle de quitter le "califat autoproclamé".

    "D'après plusieurs habitants, l'État islamique a renforcé les mesures de sécurité dans ses zones limitrophes afin d'empêcher les gens de fuir le pays", écrit le site Business Insider (BI).

    À titre d'exemple, les habitants de la ville syrienne de Raqqa, devenue de facto la capitale des djihadistes, sont désormais obligés de se faire enregistrer au Recensement municipal. Au premier abord anodine, cette mesure permet aux djihadistes non seulement de recenser les civils, mais aussi, le cas échéant, de leur confisquer leur carte d'identité.

    "Bien que je parvienne encore à circuler librement dans la ville avec l'aide de passeurs clandestins, toute ma famille est contrainte d'y rester en permanence", a confié à BI un habitant, souhaitant garder son anonymat.

    "Il est strictement interdit aux femmes de moins de 45 ans et aux garçons de moins de 19 ans de quitter la ville. En outre, les gens ont peur que tous les garçons de moins de 14 ans ne soient enrôlés par l'Etat islamique, les djihadistes ayant annoncé un recensement à venir", a-t-il souligné.

    L'État islamique, poursuit un habitant de la ville de Deir ez-Zor, a également encerclé certains territoires contrôlés par le gouvernement syrien dans le but d'empêcher tous les fugitifs potentiels de prendre la fuite.

    "Il n'y a qu'un seul poste-frontière, ouvert certains jours à certaines heures seulement, par lequel les Syriens peuvent quitter le territoire contrôlé par Daech", a-t-il ajouté.

    "Certains habitants de Deir ez-Zor parviennent parfois à obtenir un laissez-passer qui leur permet de se rendre à Damas pour demander des soins médicaux d'urgence. Cependant, ils sont par la suite obligés de revenir dans leur ville natale pour continuer leur traitement", a expliqué l'activiste syrien Ali Leili.

    Créé en Irak en 2006, le groupe djihadiste Daech ou Etat islamique a proclamé en juillet 2014 un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe compterait près de 30.000 combattants selon la CIA. Connu pour sa cruauté extrême, Daech est considéré comme une organisation terroriste est accusé de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide par de nombreux Etats ainsi que par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Daech revendique une fusillade meurtrière dans le Caucase russe
    "La Turquie aidait Daech"
    Daech déjà en Ukraine?
    Tags:
    prisonniers, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik