Ecoutez Radio Sputnik
    Le président polonais Andrzej Duda et le dirigeant du parti Droit et Justice (PiS) Jarosław Kaczyński

    Pologne: l'Etat renforce son contrôle sur les médias

    © AFP 2019 Wojtek Radwanski
    International
    URL courte
    51016
    S'abonner

    Les autorités polonaises ont voté une loi permettant de révoquer et de nommer les responsables de la radio et de la télévision publiques.

    Les dirigeants de plusieurs chaînes de télévision polonaises ont démissionné en signe de protestation contre une loi qui renforce sensiblement le contrôle de l'Etat sur les médias, a annoncé samedi le site d'information Kresy, citant le porte-parole de la chaîne de télévision publique TVP.

    Le texte violemment critiqué par les journalistes polonais avait été adopté le 30 décembre par les députés et les sénateurs du pays. Cependant, il n'est pas encore signé par le président polonais Andrzej Duda. Il s'agit d'amendements à la Loi sur les médias, qui prévoient une expiration avec effet immédiat des mandats des membres des directions et des conseils de surveillance de la télévision et de la radio publiques.

    Les amendements confèrent également au ministre des Finances le droit de nommer les nouvelles directions et de modifier les statuts des médias publics afin de les rendre conformes aux aménagements votés par les parlementaires.

    Le nouveau projet de loi a suscité les vives critiques de l'Union européenne de radio-télévision (UER), de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) et de Reporters sans frontières (RSF).

    Militaire polonais à côté d'un drapeau américain
    © East News. AP Photo/Czarek Sokolowski
    La Commission européenne a demandé, elle aussi, au gouvernement polonais des explications au sujet des amendements à la législation sur les médias. Dans une lettre envoyée de Bruxelles mercredi 30 décembre, le vice-président de l'exécutif communautaire, Frans Timmermans, a invité le chef de la diplomatie polonaise Witold Waszczykowski à fournir des informations attestant que le texte adopté était conforme à la législation européenne.

    Il s'agit du deuxième message adressé par Frans Timmermans à Varsovie ces deux dernières semaines. Le 23 décembre, le responsable européen a appelé les autorités polonaises à ne pas approuver une loi limitant les prérogatives de la Cour constitutionnelle.

    La situation qui prévaut en Pologne depuis l'arrivée des conservateurs au pouvoir dans ce pays sera évoquée lors d'une réunion de la Commission européenne le 13 janvier prochain.

    Lire aussi:

    La Pologne, nouveau problème numéro un de l'Europe?
    Des manifestations de masse "pour la démocratie" en Pologne
    Les réfugiés tournent le dos à la Pologne
    Tags:
    liberté de la presse, projet de loi, amendements, Reporters sans frontières (RSF), Union européenne de radiotélévision (UER), Commission européenne, Frans Timmermans, Andrzej Duda, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik