Ecoutez Radio Sputnik
    Quai d'Orsay, Paris

    Paris "déplore profondément" les exécutions en Arabie saoudite

    © AFP 2019 Patrick Hertzog
    International
    URL courte
    11338
    S'abonner

    La France réitère sa ferme opposition à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances et déplore profondément l'exécution de 47 condamnés en Arabie saoudite, déclare le Quai d'Orsay.

    Le ministère français des Affaires étrangères a appelé dimanche à prévenir l’exacerbation des tensions au Proche-Orient sur fond d'exécutions retentissantes, dont celle d'un haut religieux chiite, en Arabie saoudite. 

    "La France rappelle son opposition constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances et déplore profondément l'exécution de 47 condamnés en Arabie saoudite", lit-on dans le communiqué. 

    Selon la diplomatie française, Paris "appelle les responsables de la région à tout faire pour éviter l’exacerbation des tensions sectaires et religieuses". 

    L'Arabie saoudite a exécuté samedi Nimr Baqer al-Nimr, figure de la contestation contre le régime, et 46 autres personnes condamnées pour terrorisme. Il s'agit des premières exécutions de l'année 2016 dans ce royaume ultra-conservateur qui avait exécuté 153 personnes l'année dernière.

    Le cheikh Nimr avait été condamné à mort en octobre 2014 pour "sédition", "désobéissance au souverain" et "port d'armes" par un tribunal de Ryad spécialisé dans les affaires de terrorisme. Son arrestation en juillet 2012 s'était déroulée de manière mouvementée et deux de ses partisans avaient été tués au cours des manifestations qu'elle avait provoquées.

    Lire aussi:

    Colère en Iran après l'exécution en Arabie saoudite d'un chef religieux chiite
    L'exécution d'al-Nimr conduira à l'effondrement de l'Arabie saoudite
    Exécutions en Arabie saoudite: indignation dans le monde chiite
    Tags:
    exécution, chiites, Nimr Baqer al-Nimr, Arabie Saoudite, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik