International
URL courte
53497
S'abonner

Le président ukrainien Piotr Porochenko a publié sur sa page Twitter une photo de couverture du magazine américain The Economist où il est avec les dirigeants mondiaux. Cependant, la couverture originale est un peu différente.

Le président ukrainien Piotr Porochenko se vantait d'un cadeau original sur son compte Twitter, où il a posté une photo de couverture retravaillée du magazine américain The Economist qui donne des prévisions pour l'année 2017 alors que la version originale de l'édition fait des prévisions pour l'année 2016. La photo montre le président ukrainien avec les chefs d'Etat mondiaux.

"Certains cadeaux ne sont pas perçus comme un compliment, mais comme une responsabilité personnelle. J'ajoute cela dans mon ordre du jour pour les fêtes", a écrit M.Porochenko sur sa page Twitter.

Finalement, le président ukrainien a supprimé la photo en question de son compte Twitter.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont ridiculisé l'initiative du président ukrainien de se comparer au chef du Kremlin.

Ils ont dit qu'ils avaient honte pour M.Porochenko et qu'il avait besoin d'aide médicale.

Quelle honte! Il veut tellement se trouver à la place de Poutine qu'il recourt à des faux…

La couverture publiée par le président ukrainien reproduit celle du numéro de novembre du magazine The Economist. La seule différence c'est que la couverture originale montre le dirigeant russe Vladimir Poutine. Dans la "version ukrainienne" photoshopée il est remplacé par le président ukrainien.

Consacrée aux tendances et prévisions pour l'an prochain, la 30e édition spéciale annuelle de l'Economist, The World in 2016 (Le Monde en 2016), est parue en novembre 2015.

Lire aussi:

Porochenko aux commandes d'un Su-27, "mauvaise copie de Poutine"
Hollande publie une vidéo immortalisant la poignée de main entre Poutine et Porochenko
Forbes: Porochenko aurait-il offert le Donbass à Poutine?
Match de judo Poutine-Porochenko, et autres canulars du 1er avril 2015
Tags:
Internet, Twitter, The Economist, Petro Porochenko, Vladimir Poutine, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook