International
URL courte
La crise irano-saoudienne (2016) (46)
32574
S'abonner

Exprimant ses regrets quant à l'aggravation des relations entre l'Arabie saoudite et l'Iran, la Russie se dit prête à jouer un rôle d’intermédiaire.

Moscou regrette sincèrement l'aggravation des relations entre Riyad et Téhéran et se dit prêt à assurer la médiation dans le règlement du conflit entre l'Arabie saoudite et l'Iran, a indiqué lundi une source de haut rang au ministère russe des Affaires étrangères.

"Dans un contexte de recherche d'un règlement politique de la crise syrienne, nous avons réussi à créer un "groupe de Vienne" avec la participation de l'Arabie saoudite et de l'Iran. Nous espérons que ce mécanisme continuera son travail actif afin d'aboutir à un règlement politique en Syrie", a confié le diplomate.

"Moscou a toujours préconisé des approches communes de tous les musulmans, chiites comme sunnites, tant dans le cadre de l'Organisation de la coopération islamique et sur les autres plateformes internationales que dans le règlement des problèmes régionaux, dont la crise syrienne, et surtout de la situation dans le Golfe".

Moscou est lié par des relations d'amitié avec l'Iran et l'Arabie saoudite, et en tant qu'ami, est prêt à intervenir dans le règlement des litiges entre ces deux parties.

La Russie prône la conservation du format des négociations de Vienne sur la Syrie, avec la participation de Téhéran et de Riyad, selon la source.

Dossier:
La crise irano-saoudienne (2016) (46)

Lire aussi:

L'Arabie saoudite annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec l'Iran
Exécution d'al-Nimr: protestations devant l'ambassade saoudienne en Iran
Mogherini: l'exécution du cheikh chiite est lourde de conséquences
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
Arabie Saoudite, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook