International
URL courte
La crise irano-saoudienne (2016) (46)
19439
S'abonner

Abou Dhabi a réduit les liens diplomatiques avec l'Iran, se démarquant légèrement de l'Arabie saoudite, de Bahreïn et du Soudan qui ont rompu leurs relations avec Téhéran.

Les Emirats arabes unis ont rappelé lundi leur ambassadeur de Téhéran et "réduit le nombre de diplomates iraniens" dans le pays, les deux pays seront désormais représentés par des chargés d'affaires. rapporte l'agence officielle WAM.

"Cette mesure est dictée par la poursuite des ingérences iraniennes dans les affaires intérieures des pays arabes du Golfe qui a atteint un niveau sans précédent. Les relations positives entre les deux pays doivent reposer sur un respect mutuel de la souveraineté", a déclaré le ministère émirati des Affaires étrangères.

Riyad a rompu dimanche les relations diplomatiques avec Téhéran à la suite des attaques contre ses missions diplomatiques à Téhéran et Mashhad qui ont été incendiées samedi soir. La crise a éclaté samedi entre l'Arabie saoudite et l'Iran chiite suite à l'exécution du chef religieux chiite Nimr Al-Nimr ainsi que 46 autres personnes condamnées pour "terrorisme" par le royaume saoudien.

Dossier:
La crise irano-saoudienne (2016) (46)

Lire aussi:

Le pétrole en hausse à cause des tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite
Colère en Iran après l'exécution en Arabie saoudite d'un chef religieux chiite
L'exécution d'al-Nimr conduira à l'effondrement de l'Arabie saoudite
Tags:
ambassadeur, Émirats Arabes Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik