International
URL courte
La crise irano-saoudienne (2016) (46)
30539
S'abonner

Suite aux Emirats arabes unis, le Koweït a rappelé ce mardi son ambassadeur de Téhéran.

Al-Koweït a rappelé ce mardi son ambassadeur de Téhéran afin de protester contre l'attaque de missions diplomatiques saoudiennes en Iran, rapporte l'agence officielle Kuna.

L'attaque est "une entorse flagrante aux accords et aux normes internationaux et une grave violation des engagements de l'Iran pour la sécurité des missions diplomatiques et la protection des diplomates", indique un communiqué du ministère koweïtien des Affaires étrangères, cité par Kuna.

Le Koweït est devenu le quatrième pays arabe du Golfe à rompre ou à réduire ses relations avec la Répubique islamique d'Iran. Auparavant Abou Dhabi a réduit les liens diplomatiques avec l'Iran, se démarquant légèrement de l'Arabie saoudite, de Bahreïn et du Soudan qui avaient rompu leurs relations avec l'Iran.

La crise a éclaté samedi entre l'Arabie saoudite et l'Iran chiite suite à l'exécution du chef religieux chiite Nimr Al-Nimr ainsi que 46 autres personnes condamnées pour "terrorisme" par le royaume saoudien.

Dossier:
La crise irano-saoudienne (2016) (46)

Lire aussi:

Riyad énonce ses conditions pour rétablir les relations avec l'Iran
Riyad suspend les liaisons aériennes avec Téhéran
Moscou propose sa médiation entre Riyad et Téhéran
Tags:
ambassadeur, Téhéran, Bahreïn, Koweït, Soudan, Arabie Saoudite, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik