Ecoutez Radio Sputnik
    Manama

    Bahreïn interrompt ses liaisons aériennes avec l'Iran

    © Flickr/ Mahmood Al-Yousif
    International
    URL courte
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)
    7948123

    L'Autorité pour l'aviation civile de Bahreïn a chargé la compagnie aérienne nationale de suspendre tous les vols à destination et en provenance d'Iran.

    Bahreïn a annoncé mardi l'interruption de toutes ses liaisons aériennes avec l'Iran après avoir rompu la veille ses relations diplomatiques avec ce pays, rapporte l'agence de presse nationale BNA.

    "L'Autorité pour l'aviation civile et le ministère bahreïni des Transports et des Télécommunications ont annoncé mardi que tous les vols à destination et en provenance d'Iran étaient suspendus", a annoncé l'agence.

    Selon BNA, "l'Autorité pour l'aviation civile a ordonné au transporteur national et aux autres compagnies aériennes de suspendre tous les vols à destination et en provenance d'Iran conformément à la décision prise mardi par le Royaume de Bahreïn de rompre les relations diplomatiques avec l'Iran. L'Autorité a souligné que le transporteur national prendrait toutes les mesures pour régler les problèmes que cette décision pourrait causer aux voyageurs".

    Le royaume de Bahreïn, qui entretient des relations étroites avec Riyad, a rompu lundi ses relations diplomatiques avec l'Iran, moins de 24 heures après une décision similaire de l'Arabie saoudite. Ces développements sont survenus après l'exécution samedi dernier d'un dignitaire chiite, Nimr Al-Nimr, en Arabie saoudite et des attaques de représailles contre des missions diplomatiques saoudiennes en Iran. 

    Dossier:
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)

    Lire aussi:

    "Les Emirats et Bahreïn sont des territoires saoudiens"
    Riyad suspend les liaisons aériennes avec Téhéran
    Général iranien: Daech mène la guerre sous la direction de Washington et Riyad
    Tags:
    liaison aérienne, Bahreïn, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik