International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
631161
S'abonner

En trois ans les terroristes sont parvenus à s'emparer de territoires importants en Irak et en Syrie. Selon certaines estimations, Daech contrôlerait près de 90.000 km².

Le groupe terroriste Etat islamique (EI, Daech) a perdu environ 30% de ses territoires au cours de l'année 2015, a déclaré mardi à Bagdad le colonel Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-EI mise en place par les Etats-Unis.

"Nous pensons qu'en Irak, c'est de l'ordre de 40%. En Syrie, où il est plus difficile (pour nous-ndlr.) d'avoir de bons résultats, nous pensons que c'est environ 20%. Au total, ils ont perdu 30% des territoires qu'ils contrôlaient naguère en Irak et en Syrie", a indiqué M.Warren lors d'une conférence de presse.

À la mi-décembre le président américain Barack Obama avait déjà déclaré que Daech avait perdu environ 40% des territoires qu'il contrôlait en Irak. Selon le président, le groupe terroriste n'avait mené aucune opération terrestre réussie depuis l'été 2015.

En 2014, l'EI a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Une coalition de 65 pays dirigée par les Etats-Unis bombarde le territoire irakien depuis août 2014. Un mois plus tard, la coalition a lancé des attaques contre les positions des terroristes en Syrie. Les forces aérospatiales russes accordent leur assistance aux forces du président syrien Bachar el-Assad depuis le 30 septembre 2015.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

En Syrie, la journaliste qui narguait Daech exécutée
Des affrontements acharnés entre Daech et les talibans en Afghanistan
Trump promet de décapiter Daech
Libye: assaut de Daech contre une importante zone pétrolière
Tags:
lutte antiterroriste, coalition, terrorisme, Etat islamique, Steven Warren, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook