International
URL courte
624101
S'abonner

L'Armée de défense d'Israël a empoisonné 150 hectares de terres agricoles dans la bande de Gaza en affirmant assurer la sécurité dans la région.

Affrontements à Gaza
© Sputnik . RIA Novosti. Photo: Nazar Alian
Le Tsahal indique avoir dispersé des pesticides sur les champs en vue de prévenir le placement d'engins explosifs dans la zone autour de la barrière de séparation entre la bande de Gaza et le territoire israélien.

"Au cours de ces dernières semaines, plusieurs engins explosifs ont été découverts à côté de la barrière (…). Le spray utilisé n'est pas dangereux pour l'environnement", a expliqué Tsahal dans un message.

Dans le même temps, les militants des droits de l'homme du groupe israélien Gisha ont dénoncé ces démarches de l'armée qui exposent selon eux les habitants locaux à un "danger mortel".

"Arroser les champs de pesticides qui détruisent les récoltes est comparable à ouvrir le feu sur des gens indépendamment de leur sexe ou leur âge", estiment les membres de Gisha.

Les fermiers palestiniens déplorent eux aussi l'emploi de pesticides par Tsahal et affirment avoir dû détruire l'ensemble de leur production agricole.

Lire aussi:

Un activiste du Hezbollah tué dans un raid aérien israélien près de Damas
Israël teste avec succès son système de boucliers antimissiles
Une patrouille israélienne attaquée par le Hezbollah
Israël vs Palestine : la guerre de l'information fait rage
Tags:
sécurité, agriculture, fermiers, armée, conflit israélo-palestinien, Armée de Défense d'Israël, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook