Ecoutez Radio Sputnik
    L'explosion d'une bombe nucléaire.

    Le test nord-coréen d'une bombe H préoccupe le Kremlin

    © Flickr/ Pierre J.
    International
    URL courte
    Le test nord-coréen d'une bombe H (2016) (15)
    122125782248

    Le Kremlin se déclare extrêmement préoccupé par les déclarations de la Corée du Nord sur le succès du test de bombe à hydrogène, a communiqué son porte-parole Dmitri Peskov.

    "Moscou est vivement préoccupé par l'information d'après laquelle la Corée du Nord a fait exploser une bombe à hydrogène", a-t-il déclaré.

    "Le président Vladimir Poutine a donné l'instruction d'étudier minutieusement les données rassemblées par toutes les stations de surveillance, sismologiques comprises, et d'analyser la situation si l'information sur le test s'avérait confirmée", a poursuivi M.Peskov.

    Le test d'une bombe thermonucléaire en Corée du Nord a été vivement condamné par de nombreuses capitales mondiales indiquant que l'essai intervenait en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu.

    Ainsi Paris assure que "dans l'attente de la confirmation des caractéristiques de l'essai nucléaire annoncé et observé cette nuit en Corée du Nord, la France condamne cette violation inacceptable des résolutions du Conseil de sécurité et appelle une réaction forte de la communauté internationale".

    La Corée du Sud et le Japon voient dans cet essai une sérieuse menace à leur sécurité et un grave défi aux efforts internationaux de non-prolifération".

    Mercredi 6 janvier, la Corée du Nord a annoncé avoir fait exploser avec "succès" une bombe à hydrogène ou bombe thermonucléaire. L'essai en question a eu lieu sur le polygone de Punggye-ri, site historique des tests nucléaires nord-coréens.

    L'Institut américain de géologie (USGS) et l'agence de météorologie sud-coréenne ont détecté à cet endroit un séisme d'une magnitude située entre 4,2 et 5,1. Selon l'agence sud-coréenne, le séisme avait "un caractère artificiel".

    Le Conseil de sécurité de l'Onu va se réunir ce mercredi.

     

    Dossier:
    Le test nord-coréen d'une bombe H (2016) (15)

    Lire aussi:

    La Corée du Nord se prépare à l'essai d'une bombe H?
    Avec 5kg de plutonium, la Corée du Nord pourrait créer la bombe atomique
    La Corée du Nord va créer son propre fuseau horaire
    Tags:
    essais, nucléaire, bombe à hydrogène, USGS (institut de veille géologique américain), Conseil de sécurité de l'Onu, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Corée du Nord, Corée du Sud, Moscou, Japon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik