Ecoutez Radio Sputnik
    Des exercices navals conjoints sino-russes

    Les flottes russe et chinoise, un défi pour la marine US

    © AFP 2017 XINHUA
    International
    URL courte
    1103077216712

    La Russie et la Chine avancent pas à pas sur le devant de l'échiquier mondial naval, leurs flottes présentant ainsi un défi pour celle des Etats-Unis, estime le commandant en chef de la marine américaine, l'amiral John Richardson.

    "Pour la première fois depuis 25 ans, les Etats-Unis sont confrontés à une nouvelle compétition de grandes puissances. La Russie et la Chine ont bonifié leurs capacités militaires et peuvent désormais agir en tant que puissances mondiales", a déclaré l'amiral Richardson dans un rapport qui vient d'être publié par l'United States Navy.

    Les deux pays ont un grand potentiel militaire qui visera sans doute les points faibles de la marine américaine, d'après le document. De surcroît, les deux pays poursuivent toujours le développement des armes à leur disposition, notamment "en amplifiant leur portée, en augmentant leur précision ainsi que leur force destructrice".

    Par ailleurs, il existe d'autres participants à ce jeu naval, eux-aussi souhaitant obtenir des technologies innovantes, y compris militaires, auparavant le seul apanage des puissances de premier plan. Parmi ces acteurs, M. Richardson mentionne la Corée du Nord, l'Iran, qui s'emploie à élaborer des missiles, tout comme certaines organisations terroristes.

    En particulier, les actions de la Corée du Nord, qui ne cesse de développer de nouvelles armes et missiles, présentent une menace non seulement pour l'Asie du Nord mais pour le monde entier également.

    Mercredi 6 janvier, la Corée du Nord a annoncé avoir fait exploser avec "succès" une bombe à hydrogène ou bombe thermonucléaire. L'essai en question a eu lieu sur le polygone de Punggye-ri, site historique des tests nucléaires nord-coréens.

    L'Institut américain de géologie (USGS) et l'agence de météorologie sud-coréenne ont détecté à cet endroit un séisme d'une magnitude située entre 4,2 et 5,1. Selon l'agence sud-coréenne, le séisme avait "un caractère artificiel".

    Lire aussi:

    Plus de 60 navires de la flotte russe ont fêté le Nouvel An en haute mer
    La flotte russe de la mer Noire se dote de missiles Kalibr
    Mer Noire: vers une renaissance de la flotte sous-marine russe
    La Marine chinoise tape sur les nerfs de ses voisins
    Tags:
    marine, flotte, John Richardson, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik