International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
32823
S'abonner

Ban Ki-moon, secrétaire général de l’Organisation des nations unies (Onu), a désapprouvé l’essai de la bombe à hydrogène annoncé par la Corée du Nord, et a appelé le pays à s'abstenir de nouveaux tests.

Selon la déclaration du secrétaire général pour la presse, les activités de la Corée du Nord menacent considérablement la stabilité dans la région, et violent les accords internationaux sur les armes nucléaires, ainsi qu'avec plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu.

Le secrétaire général a appelé la Corée du Nord à cesser toutes les activités nucléaires, et à revenir au processus anti-nucléaire ouvert.

"Nous suivons et évaluons la situation en coordination étroite avec les organisations internationales correspondantes, notamment, l'Organisation du Traité d'interdiction globale des essais nucléaires, et les parties intéressées", a souligné M.Ki-moon.

Mercredi 6 janvier, la Corée du Nord a annoncé avoir fait exploser avec "succès" une bombe à hydrogène ou bombe thermonucléaire. L'essai en question a eu lieu sur le polygone de Punggye-ri, site historique des tests nucléaires nord-coréens.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Essai nucléaire nord-coréen: la sécurité nationale russe est concernée
La Corée du Nord se prépare à l'essai d'une bombe H?
Le leader nord-coréen rappelle que son pays détient l’arme nucléaire
Le sous-marin nord-coréen le plus moderne endommagé lors d’un essai
Tags:
nucléaire, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Ban Ki-moon, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook