Ecoutez Radio Sputnik
    Le Qatar

    Le Qatar rappelle son ambassadeur à Téhéran

    © Sputnik . Vitalii Belousov
    International
    URL courte
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)
    7218
    S'abonner

    L'exécution du chef religieux chiite Nimr al-Nimr en Arabie saoudite a provoqué des actions de protestation et des attaques contre des missions diplomatiques saoudiennes en Iran. L'Arabie saoudite et plusieurs autres pays ont rompu les relations diplomatiques avec l'Iran.

    Le Qatar a rappelé son ambassadeur à Téhéran en signe de protestation contre les attaques contre les missions diplomatiques saoudiennes, a annoncé mercredi la chaîne de télévision Sky News Arabia se référant au ministère qatari des Affaires étrangères.

    Le ministère saoudien de l'Intérieur a annoncé samedi avoir exécuté 47 personnes accusées de terrorisme dont le chef religieux chiite Nimr al-Nimr. Téhéran a condamné l'exécution du dignitaire religieux, des actions de protestation se sont tenues en Iran et deux missions diplomatiques saoudiennes ont été la cible d'attaques. Le chef de diplomatie saoudienne Adil al-Jubeir a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec l'Iran.

    Bahreïn, le Soudan et Djibouti ont aussi rompu leurs liens diplomatiques avec Téhéran. Les Emirats arabes unis ont baissé le niveau des liens diplomatiques avec l'Iran au niveau des chargés d'affaires et Koweït a rappelé son ambassadeur de Téhéran.

    Dossier:
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)

    Lire aussi:

    Djibouti rompt les relations diplomatiques avec l'Iran
    Bahreïn interrompt ses liaisons aériennes avec l'Iran
    Le Koweït rappelle son ambassadeur à Téhéran
    Riyad suspend les liaisons aériennes avec Téhéran
    Tags:
    ambassadeur, Iran, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik