Ecoutez Radio Sputnik
    La coalition saoudienne largue des bombes à sous-munitions sur Sanaa

    La coalition saoudienne largue des bombes à sous-munitions sur Sanaa

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    43359

    La coalition conduite par l’Arabie saoudite a largué, le 6 janvier, des bombes à sous-munitions (BASM) sur les quartiers résidentiels de la capitale yéménite Sanaa. L'utilisation des BASM dans des zones peuplées équivaut à un crime de guerre, rapporte Human Rights Watch (HRW).

    Selon un rapport de l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch, publié jeudi, les avions de la coalition, sous commandement saoudien, ont larguée, mercredi matin, des bombes à sous-munitions sur les quartiers résidentiels de Sanaa mercredi matin.

    "Les forces de la coalition conduite par l'Arabie saoudite ont larguée, mercredi matin, des bombes à sous-munitions sur les quartiers résidentiels de la capital yéménite Sanaa. Nous ne savons pas encore si ces attaques ont causé des pertes civiles, mais l'utilisation intentionnelle et irraisonnée de bombes à sous-munitions dans des zones peuplées équivaut à un crime de guerre", peut-on lire dans le rapport de HRW.

    La coalition sous commandement saoudien a largué des BASM datant de l'époque de la guerre du Viêt Nam sur des quartiers résidentiels de Sanaa, a écrit Belkis Wille, responsable de HRW dans le cadre de la crise yéménite, sur son compte Twitter.

    ​La coalition sous commandement saoudien intervient depuis mars au Yémen pour repousser des rebelles chiites Houthis, accusés de liens avec l'Iran. Ces derniers se sont emparés depuis fin 2014 de vastes pans du territoire et, notamment de la capitale Sanaa, d'où a été chassé le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale.

    Lire aussi:

    L'ambassade d'Iran au Yémen frappée par l'Arabie Saoudite
    Yémen: fin des pourparlers en Suisse, les combats s'intensifient
    Yémen: Daech revendique l'attentat ayant tué le gouverneur d'Aden
    Yémen: le gouverneur d'Aden tué dans un attentat à la voiture piégée
    Yémen: Plusieurs morts dans les frappes aériennes de l'hôpital de MSF
    L'hôpital de MSF au Yémen, un bombardement délibéré?
    Tags:
    bombe à sous-munitions, bombe, coalition, Human Rights Watch (HRW), Belkis Wille, Sanaa, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik