Ecoutez Radio Sputnik
    Cologne: presque tous les agresseurs sont des migrants

    Cologne: presque tous les agresseurs sont des migrants

    © REUTERS / Wolfgang Rattay
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    536410
    S'abonner

    La police allemande a identifié 32 responsables des harcèlements sexuels qui se sont déroulés le 31 décembre à Cologne. 29 d’entre eux sont des migrants ayant un titre de séjour en Allemagne, a annoncé Tobias Plate, porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

    Plus d'une centaine de femmes ont été victimes d'attouchements le 31 décembre à Cologne, durant la Nuit de la Saint-Sylvestre. Certains témoignages portent à croire qu'il s'agit d'individus "d'apparence arabe ou nord-africaine", qui auraient encerclé en foule les victimes et commis des vols, voire des agressions sexuelles.

    "Je peux vous donner les chiffres fournis par la police fédérale. En date d'hier soir, la police fédérale a établi l'identité de 32 agresseurs, dont 31 d'entre eux par leur nom. Ils sont accusés d'agression et de vols", a annoncé vendredi Tobias Plate, porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

    "Sur les 31 agresseurs connus par leur nom, 9 sont Algériens, 8 sont Marocains, 4 sont Syriens. Au total, 29 d'entre eux possèdent un titre de séjour", a-t-il ajouté.

    Des centaines de personnes se sont regroupées mardi 5 janvier, au centre de Cologne, pour protester contre les attaques à caractère sexuel dont ont fait l'objet près de 90 femmes attaquées par des hommes soupçonnés de provenir d'Afrique du Nord et du Proche-Orient. Les faits se sont déroulés autour de la cathédrale et de la gare de Cologne. Le nombre de victimes risque apparemment de croître avec la progression de l'enquête.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Plus d'un million de migrants accueillis par l'Allemagne en 2015
    La Suède et le Danemark ferment un peu plus leurs frontières aux migrants
    Emeutes dans un centre de rétention pour migrants en Grèce
    Migrants: l’Allemagne examine des aménagements législatifs
    Migrants: Berlin propose à l'UE la carte de la solidarité
    Migrants: Frontex déploie 293 garde-frontières dans les îles grecques
    Les migrants en Allemagne devraient suivre des cours d'intégration
    Tags:
    abus sexuel, crise migratoire, migrants, agression, réfugiés, Nouvel An, Tobias Plate, Cologne, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik