International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
110975
S'abonner

Un djihadiste de Daech (Etat islamique, EI) a publiquement exécuté sa mère sur une place de la ville syrienne de Raqqa, rapporte vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Selon l'OSDH, la mère d'un des terroristes de 20 ans du groupe Etat islamique avait effectué les 50km à Raqqa, capitale de facto de Daech, pour persuader son fils de quitter l'EI et s'enfuir de Raqqa. La femme a été immédiatement arrêtée par des djihadistes après que le jeune homme en a informé ses supérieurs.

Il a ensuite lui-même exécuté en public sa mère d'une balle dans la tête. L'incident s'est déroulé devant une centaine d'habitants sur une place de Raqqa, affirme l'OSDH.

Des membres de Daech avaient auparavant tué 30 jeunes de moins de 16 ans ayant refusé de défendre les positions du groupe terroriste à Ramadi en Irak. En outre, les djihadistes ont exécuté 837 femmes depuis qu'ils se sont emparés de la ville de Mossoul située dans le nord de l'Irak, en juin 2014.

Créé en 2006 en Irak, le groupe djihadiste Daech a proclamé, en juillet 2014, un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe compterait près de 30.000 combattants selon la CIA. Connu pour sa cruauté extrême, Daech est considéré comme organisation terroriste par de nombreux Etats et est accusé d'être responsable de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Daech revendique l'attentat en Libye
L'EI tue 30 adolescents ayant refusé de combattre en Irak
15 ans de prison pour Benghalem, bourreau présumé de Daech
L'armée irakienne supprime le "ministre de la Guerre" de Daech
Tags:
terrorisme, djihadisme, Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Etat islamique, Ramadi, Raqqa, Mossoul, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook