Ecoutez Radio Sputnik
    Situation dans la région de Donetsk

    Le statut particulier du Donbass ne doit pas effrayer Kiev

    © Sputnik . Dan Levy
    International
    URL courte
    25334
    S'abonner

    L'ancien président d'Ukraine Léonide Kravtchouk estime que, pour arrêter les combats, Kiev doit envisager l'octroi d'un statut spécial au Donbass.

    L'accord sur le règlement du conflit dans l'est de l'Ukraine, mis au point en février dernier à Minsk (Minsk-2), prévoit que Kiev doit avoir un dialogue direct avec les représentants des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, notamment sur la tenue d'élections locales, qu'il fasse des amendements à la Constitution portant sur la décentralisation, et officialise le statut particulier du Donbass.

    "Il ne faut pas avoir peur du statut particulier du Donbass, il n'y a rien là d'effrayant (…). Dans notre situation actuelle, où la guerre fait rage, où le problème  n'est pas réglé en principe et où nous ne nous sommes pas déterminés sur le plan  politique, il faut se mettre à la table et travailler très sérieusement. Si nous continuons d'insister qu'au bout du compte nous remporterons la victoire dans le Donbass, la guerre ne finira jamais", a déclaré Léonide Kravtchouk dans une interview accordée à la 5e chaîne de la télévision ukrainienne.

    Selon lui, les accords de Minsk ne sont pas en mesure de dénouer le conflit dans le Donbass. Il s'agit en fait d'un instrument en vue de résoudre des questions courantes.

    "Comment mettre un terme à la guerre dans l'est (…)? Les accords de Minsk ne le feront jamais. Les accords de Minsk concernent des questions concrètes: comment retirer des armes lourdes, comment procéder à l'échange de prisonniers, comment déminer un territoire. Mais les accords de Minsk ne donnent pas de réponse à la question stratégique, à savoir comment rétablir l'intégrité territoriale de l'Ukraine, comment rétablir sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire", affirme Léonide Kravtchouk.

    Le dernier entretien en format "Normandie" a eu lieu fin décembre. Les dirigeants de Russie, d'Allemagne, de France et d'Ukraine ont confirmé leur attachement au régime de cessez-le-feu dans le Donbass et se sont entendus pour prolonger la durée de l'accord de Minsk en 2016.

    En avril 2014, Kiev a entamé une opération militaire contre les Républiques populaires autoproclamées de Lougansk et de Donetsk. Selon les dernières données de l'Onu, le conflit a fait plus de 9.000 morts. Le règlement dans le Donbass fait l'objet de rencontres tenues dans le cadre du Groupe de contact de Minsk. Depuis septembre 2014, ce dernier a déjà adopté trois documents réglementant les mesures de désescalade du conflit. 


    Lire aussi:

    Donbass: à quand la paix?
    Kiev pose 4 conditions aux élections dans le Donbass
    Quartet Normandie: c'est à Kiev et au Donbass de régler le conflit ukrainien
    Tags:
    conflit ukrainien, accords de Minsk II, Léonide Kravtchouk, Donetsk, Lougansk, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik