International
URL courte
36464
S'abonner

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans la ville de Cologne, à l’appel du mouvement islamophobe Pegida qui a tenté de récupérer l’émotion suscitée par les agressions sexuelles commises récemment dans la ville.

Des heurts ont éclaté, ce samedi 9 janvier, entre des manifestants d'extrême droite hostiles aux migrants et les forces de l'ordre, annonce FranceTVInfo. Les policiers ont reçu des bouteilles et des tirs de feux d'artifice de la part d'un groupe de manifestants, et ont répliqué avec du gaz lacrymogène et des canons à eau afin de disperses les militants.

La manifestation s'est déroulée à l'appel du mouvement Pegida. Les militants voulaient manifester leur exaspération suite aux évènements récents survenus à Cologne.

Une vague d'agressions sexuelles commises par des jeunes "d'apparence arabe ou nord-africaine" a eu lieu dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à Cologne. La police a reçu deux centaines de plaintes de la part de victimes d'agressions, dont deux pour viol.

Lire aussi:

Agressions de Cologne: la police réduite au silence
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
manifestation, Cologne, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook