Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Shabaab Militants

    Al-Qaïda en Syrie enlève deux responsables d'une radio locale

    © AP Photo/ FARAH ABDI WARSAMEH
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    7114

    Le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, a enlevé dimanche deux responsables d'une radio locale dans le nord-ouest de la Syrie.

    "Le Front Al-Nosra a enlevé dimanche matin les journalistes Hadi al-Abdallah et Raëd Fares dans les locaux de la radio Fresh FM qu'ils animent dans la région de Kafranbel", dans la province d'Idleb, a précisé Soner Taleb, en charge des médias à la Coalition nationale syrienne.

    Le directeur Raëd Fares a déjà été arrêté maintes fois par le Front Al-Nosra qui reproche à la radio "son penchant laïque et favorable aux apostats". Cette radio diffuse localement des programmes politiques et des variétés, ce qui ne plaît pas aux djihadistes, a précisé M.Taleb, cité par l'AFP.

    Pour sa part, Hadi al-Abdallah, connu depuis le début de la révolte en mars 2011, a été l'un des journalistes à avoir interviewé le chef du Front Al-Nosra Abou Mohammad al-Jolani, le 12 décembre.

    "Par ses liens avec Al-Nosra, Hadi al-Abdallah avait réussi dans le passé à libérer son ami mais cette fois, les djihadistes ont arrêté les deux et ont détruit et confisqué le matériel de la radio", a dit Soner Taleb.

    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a confirmé ces enlèvements.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Un croiseur russe déployé en Syrie accueille des journalistes étrangers
    Les robots-journalistes gagnent du terrain
    Turquie: deux journalistes d'opposition incarcérés pour "terrorisme" font appel
    Tags:
    enlèvement, liberté d'expression, terrorisme, djihadisme, Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution (Coalition nationale syrienne), Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Front al-Nosra, Al-Qaïda, Soner Taleb, Hadi al-Abdallah, Raëd Fares, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik