International
URL courte
Crise migratoire (789)
8779
S'abonner

Un groupe d'extrême droite a décidé de faire la chasse au migrant en Cologne suite aux agression sexuelles commises lors de la Saint-Sylvestre.

Des groupes d’extrême-droite ont attaqué des étrangers, souvent des demandeurs d’asile, en représailles aux agressions sexuelles commises lors la Saint-Sylvestre, annonce lundi la radio Deutsche Welle.

Dimanche 10 janvier, un groupe de 20 hommes armés a attaqué six Pakistanais, dont deux ont dû être hospitalisés par la suite.

Plus tard dans la soirée, un groupe de cinq hommes a attaqué un Syrien âgé de 39 ans en le blessant légèrement.

Ces attaques seraient le fait d’un “groupe de rockeurs, de videurs et de hooligans” qui avait annoncé sur Facebook son intention de se livrer à une “chasse à l’homme” après les agressions sexuelles dont ont été victimes 400 femmes le jour de la Saint-Sylvestre et qui auraient été majoritairement le fait de demandeurs d’asile.

Samedi 9 janvier, la police avait déjà dû disperser 1.700 manifestants d’extrême-droite venus protester contre l’accueil de réfugiés.

Le ministre allemand de la Justice Heiko Mass a auparavant déclaré que les attaques et agressions sexuelles perpétrées à Cologne dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier étaient préméditées.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Plus de 500 plaintes enregistrées après les agressions de Cologne
Allemagne: heurts à Cologne entre manifestants et forces de l'ordre
Suite à l'épisode de Cologne, Merkel songe à revoir la loi d'expulsion
Cologne: presque tous les agresseurs sont des migrants
Tags:
demandeurs d'asile, crise migratoire, migrants, agression, Nouvel An, Cologne, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook