Ecoutez Radio Sputnik
    Bachar el-Assad et Vladimir Poutine

    Asile pour Assad en Russie: qu’en pense Vladimir Poutine?

    © Sputnik. Alexei Druzhinin
    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    91113041214

    Si la Syrie s'engage sur la voie démocratique, il sera inutile d'offrir l'asile à Bachar el-Assad, estime Vladimir Poutine.

    Ainsi, il est trop tôt pour évoquer l'éventuel octroi de l'asile au président syrien, a déclaré Vladimir Poutine dans une interview accordée au quotidien allemand Bild.

    "Il était bien plus difficile d'accorder l'asile à Edward Snowden que ça ne le serait dans le cas de M.Assad", a expliqué le chef d'Etat russe au journal en faisant référence à l'ancien employé de la NSA qui a divulgué les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques.

    Selon le président russe, "la population syrienne doit d'abord être en mesure de voter, et ensuite nous verrons si M. Assad devra quitter le pays dans le cas où il perdrait ces élections".

    Evoquant la crise syrienne, Vladimir Poutine a admis que Bachar el-Assad avait fait de nombreux choix erronés au cours de ce conflit. Néanmoins, selon le président russe, cette guerre "n'aurait jamais pris cette ampleur si elle n'avait pas été alimentée depuis l'étranger".

    partisans d`Assad
    © AFP 2017 Anwar Amro
    Interrogé sur les crimes de guerre supposés de Bachar el-Assad contre la population civile, Vladimir Poutine a précisé que "Assad ne combat pas son propre peuple mais ceux qui ont pris les armes contre le gouvernement".

    "La responsabilité incombe, à mon avis, à ceux qui combattent le gouvernent avec les armes, et ceux qui aident les bandes armées", a déclaré M.Poutine, interrogé sur la légitimité du pouvoir de Bachar el-Assad.

    Néanmoins, le président russe a indiqué l'importance des réformes politiques en Syrie, ainsi que de la tenue d'élections présidentielles et législatives anticipées sur la base d'une nouvelle Constitution.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Assad est toujours soutenu en Syrie. Pourquoi?
    Zakharova: Et si Assad part, qu'arrivera-t-il à Daech?
    Poutine: le terrorisme international a été utilisé contre la Russie
    Tags:
    asile politique, Etat islamique, Edward Snowden, Bachar el-Assad, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      snowleaks123
      Bien dit, il ne faut pas être diplômé de Sciences politiques pour avoir le bon sens dans ce dossier syrien.
    • La seule et monstrueuse erreur que je reproche à B Assad c'est de ne pas avoir demandé l'aide militaire de la Russie deux ans plus tôt voila pourquoi la situation sera dure et longue à traiter !
    • avatar
      bertin.jean-pierre
      Bilan d'un incompétent...
      Pendant quatre ans Bachar a fait face à:
      La révolte soutenue et organisée par les américains,
      avec l'ambassadeur défilant dans les rues !
      Le djihadisme soutenu ,et financé par l'Arabie saoudite,
      Le mouvement Al-quaïda,soutenu par la France,
      Le djihadisme des frères musulmans soutenu par la Turquie,
      Les raids de l'aviation israêlienne,
      Les Ong et les soi-disants démocrates de tout poil....
      comment ce type qui "massacrait" son peuple a-t-il
      pu s'en sortir ?
      Bachar c'est finalement un extra terrestre surpuissant !
      C'est la conclusion d'un incompétent de mauvaise foi !
    • avatar
      helena.blavastky
      Je suis d'accord avec vous président Poutine! Le président Assad a eu la sagesse de faire appel à l'aide de la Russie avant qu'il ne soit trop tard. La Russie a de la chance de vous avoir vous Messieurs Poutine et Medvedev comme dirigeant et la Syrie à de la chance en faisant partie de la Fédération de Russie car il y a des signes du recul du terrorisme financé depuis l'étranger. La Syrie et la Russie vaincront le toutes les tentatives de destabilisation. Amen.
    • Denis la Maliceen réponse àhelena.blavastky(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      helena.blavastky,
      La Russie à surtout la chance d'avoir un peuple moins lobotomisé que la moyenne occidentale, qui avec une grande sagesse a légitimé des politiques de grande valeur pour les représenter et défendre leurs intérêts ! ...
    • Pourquoi parler d'asile alors qu'Assad est président, et qu'il revient aux habitants de son pays de choisir s'ils lui renouvellent sa confiance ?
    • avatar
      pab.chapes
      Asile pour Assad en Russie: qu’en pense Vladimir Poutine?
      Trouver à ce jour cette question sur l'avenir de Assad qui date de janvier 2016, me dérange. La syrie a été et elle est toujours agressée par des interventions, impliquant les dirigeants de 80 pays "Occidentaux", pour ne pas dire capitalistes. Qu'en serait-il de ce pays si la Russie n'était pas intervenue ? Mais d'autre part, qu'a fait la Russie, pour s'opposer aux interventions coloniales, dont en Libye et bien d'autres ? J'accorde un crédit à la Russie, eu égard au rapport des forces dans le monde, qui était et qui est encore très en faveur du capitalisme. La critique est plus facile que la pratique.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)