International
URL courte
371016
S'abonner

Des interdictions sont été introduites sur toute sorte de nouvelles, y compris les interviews et les publications critiques parues dans la presse, sur internet et à la radio et à la télé, aussi que sur les réseaux sociaux.

Les autorités turques ont interdit aux médias nationaux de publier toute information sur l'attentat perpétré ce mardi dans le quartier touristique de Sultanahmet, à Istanbul, rapporte la chaîne de télévision turque CNN Türk.

La loi turque № 6112 "sur la création des compagnies de radio et de télévision et sur la prestation de services médiatiques" datée de 15 février 2011 a été complétée ce mardi par l'interdiction en question, qui est entrée en vigueur le jour même de l'attentat.

La loi turque № 6112 sur la création des compagnies de radio et de télévision et sur la prestation de services médiatiques
La loi turque № 6112 "sur la création des compagnies de radio et de télévision et sur la prestation de services médiatiques"
La Turquie a déjà connu des cas d'interdiction de publier des photos et vidéos liées aux attaques terroristes dans l'intérêt de l'enquête ou pour des raisons éthiques. Ainsi ce décret est entré en vigueur le jour de l'attentat qui a fait 103 morts à Ankara en octobre dernier.

Une explosion, très puissante, s'est produite ce mardi à 10h18 locales (08h18 GMT) sur l'ancien hippodrome qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, les deux monuments les plus visités de la plus grande ville du pays, près de la place de Sultanahmet.

Le gouvernorat d'Istanbul, première ville de Turquie, a fait état de 10 morts et de 15 blessés dans l'explosion sans d'autre précision.

Un responsable gouvernemental a indiqué à l'AFP que les autorités soupçonnaient un "acte terroriste". 

Lire aussi:

95 morts à Ankara dans l'attentat le plus meurtrier de l'histoire turque
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Des journalistes de BFM TV verbalisés par la police dans un restaurant clandestin à Paris
Une base aérienne américaine en Irak subit une attaque «massive» de roquettes
Tags:
interdiction, loi, attentat, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook