International
URL courte
Situation politique en Syrie (2930)
24553
S'abonner

"Je ne pense pas que l'histoire pardonne un jour Obama", a déclaré l'ancien premier ministre et coordonnateur du Haut comité de l'opposition syrienne Riad Hijab interrogé sur la politique des Etats-Unis en Syrie.

Les opposants syriens se plaignent de voir Washington leur accorder de moins en moins d'attention, a indiqué M.Hijab.

Selon lui, l'administration d'Obama "commence à assouplir sa position à l'égard de la Russie" et réduit son soutien à l'opposition syrienne.

"Il ne fait aucun doute que les Etats-Unis cèdent du terrain", a déclaré Riad Hijab cité par l'agence Reuters. A la question de savoir ce qu'il pensait de la politique américaine en Syrie, l'ancien premier ministre a répondu: "Je ne pense pas que l'histoire pardonne un jour Obama".

M.Hijab avait auparavant fait savoir que les opposants à Bachar el-Assad n'avaient pas encore adopté de décision définitive concernant leur participation aux négociations intersyriennes prévues le 25 janvier à Genève.

Depuis mars 2011, la Syrie est le théâtre d'un conflit armé qui oppose les forces gouvernementales à différents groupes djihadistes, dont les plus actifs sont l'Etat islamique (Daech) et le Front al-Nosra.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2930)

Lire aussi:

L'opposition modérée en Syrie, un fantôme selon Moscou
La Russie accusée d'attaquer l'opposition en Syrie: balivernes, dit Moscou
Syrie: l'aviation US autorisée à "protéger" l'opposition armée
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
Tags:
opposition, Front al-Nosra, Etat islamique, Barack Obama, Riad Hijab, Bachar el-Assad, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook