International
URL courte
22551
S'abonner

Selon le député russe Alexeï Pouchkov, Barack Obama a tort de se féliciter de voir "l’Ukraine s’échapper de l’orbite russe".

Lors de son discours annuel sur l'état de l'Union, le président américain Barack Obama a déclaré que l'Ukraine et la Syrie "échappaient à vue d'œil à l'orbite d'influence" russe alors que Moscou investit lourdement pour les soutenir.

D'après le président de la commission des affaires étrangères de la Douma russe (chambre basse du parlement russe), Alexeï Pouchkov, le président américain a tort de fanfaronner de la sorte.

"Plutôt que de se vanter de +voir l'Ukraine s'échapper de l'orbite russe+, Obama aurait dû reconnaître son échec principal: un pays comme la Russie a échappé à l'orbite américaine", a écrit le député sur Twitter.

M. Pouchkov a par ailleurs ajouté que Barack Obama était le seul dirigeant, "sans compter les petits vasseaux", à "s'exalter sur le rôle des États-Unis".

"Il chante le cantique des cantiques alors que le monde s'écroule", a indiqué M. Pouchkov.

"L'appel d'Obama à la nation est le discours d'un président fatigué et sortant: aucunes initiatives ni d'idées neuves, rien que des louanges de ses +succès+ ".

Le 12 janvier, Barack Obama a prononcé le dernier discours de sa présidence sur l'état de l'Union devant le congrès américain. Ce rendez-vous était pour le président américain la dernière occasion de s'adresser aux Américains en prime-time avant les élections.

Lire aussi:

Obama récolte les fruits d’irrespect envers Poutine
La coalition Paris-Moscou contre Daech enterrée: l’explication d’un député russe
Un réfugié syrien invité au discours annuel de Barack Obama
Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Tags:
discours, congrès, Alexeï Pouchkov, Barack Obama, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook