Ecoutez Radio Sputnik
    Bar

    Un bar autrichien se dit fermé pour les réfugiés

    © Flickr/ A.Currell
    International
    URL courte
    41534

    Les migrants n'ont plus d'accès à un bistro autrichien. Cette décision a provoqué l'indignation des internautes qui comparent de telles mesures avec celles des nazis.

    Un bar d'une petite ville autrichienne de Bad Ischl a interdit l'entrée aux chercheurs d'asile suscitant la colère de la population locale, rapportent les médias.

    Le bistro a indiqué dans ses annonces placées sur internet: "Nous sommes actuellement de nouveau libres de réfugiés".

    Les employés du bar se sont plaints des abus sexuels de la part des migrants, semblables à ceux qui ont eu lieu au réveillon de Nouvel an à Cologne.

    Comme police n'a rien fait afin de prévenir de tels attaques dans l'avenir, le bistro a décidé de demander un droit d'entrée de deux euros le week-end et d'interdire l'accès aux réfugiés.

    Cette mesure a provoqué la colère sur les réseaux sociaux. Des internautes ont comparé de telles mesures avec celles des nazis. En outre, les internautes ont accusé la direction du bar d'avoir utilisé les attaques de Cologne comme prétexte pour gagner plus d'argent.

                                       "Un racisme ouvert ou stupidité?"

     "Peut-être aussi +sans gays+ ou +sans juifs+? Pardon mais c'est juste médiocre et ignoble".

    Les troubles à Cologne ont eu lieu la nuit du réveillon du Nouvel An 2016. Un millier de jeunes "d'apparence arabe ou nord-africaine" y ont commis une série d'agressions sexuelles contre des femmes. Des faits similaires ont eu lieu dans d'autres villes allemandes la nuit de la Saint-Sylvestre, dont Hambourg, Berlin, Francfort-sur-le-Main, Stuttgart et Bielefeld. A l'approche du Nouvel an, quatre réfugiés syriens ont violé deux filles âgées de 14 et 15 ans à Weil am Rhein (Bade-Wurtemberg). La police n'a divulgué les faits que le 7 janvier suite à de nombreuses requêtes de la part des médias.

    Un bar autrichien se dit fermé pour les réfugiés
    © Sputnik .
    Un bar autrichien se dit fermé pour les réfugiés

    Lire aussi:

    Sécurité à la gare de Cologne: un ex-policier fait le buzz
    Violences à Cologne: Merkel annule sa visite à Davos
    Allemagne: chasse à l'étranger en plein Cologne
    Plus de 500 plaintes enregistrées après les agressions de Cologne
    Tags:
    migrants, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik