International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
6016
S'abonner

Les terroristes ont tiré et lancé une grenade en direction du siège de la chaîne de télévision pakistanaise ARY News à Islamabad.

Le bureau de la chaîne de télévision pakistanaise ARY News à Islamabad a été mercredi soir la cible d'une attaque du groupe Etat islamique (EI ou Daech), lit-on sur le site officiel de la chaîne. Un employé de la chaîne a été grièvement blessé.

Selon la chaîne, des inconnus à moto ont lancé une grenade en direction du siège d'ARY News et ont tiré plusieurs fois au fusil de chasse. Les agents de sécurité qui se trouvaient à l'entrée de l'édifice ont immédiatement réagi à l'attaque. 

Les terroristes ont pris la fuite après avoir lancé des tracts sur lesquels il était indiqué que l'attaque contre la chaîne avait été organisée par Daech "en réponse à la couverture par la télévision de l'opération antiterroriste pakistanaise Zarb-e-Azb".

Le premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a condamné l'attaque avant d'ordonner de renforcer la sécurité du bureau de la chaîne.

Les autorités pakistanaises mènent une opération militaire baptisée Zarb-e-Azb contre les groupuscules islamistes et les terroristes afghans depuis juillet 2014.

En 2014, l'EI a intensifié ses activités dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon la CIA, près de 30.000 personnes venant de près de 80 pays du monde combattent dans les rangs de l'EI. Néanmoins, en 2015, Daech a perdu 12.800 kilomètres carrés, soit environ 14% du territoire dont il avait auparavant le contrôle.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Attentat d'Istanbul: trois Russes interpellés pour appartenance à Daech. VIDÉO
Obama appelle à utiliser l'armée pour vaincre Daech
Esclave de Daech: "on nous loue, nous achète et nous offre en cadeau"
Ce bataillon féminin kurde qui lutte contre Daech
Tags:
islamisme, terrorisme, chaîne de télévision, télévision, attentat, Etat islamique, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik