Ecoutez Radio Sputnik
    Une banque autrichienne lance le 1er compte islamique

    Une banque autrichienne lance le 1er "compte islamique"

    © AFP 2019 Saeed Khan
    International
    URL courte
    18644
    S'abonner

    Une banque autrichienne offrira des comptes courants qui seront compatibles avec les principes de la charia (loi islamique).

    BAWAG PSK, une des plus grandes banques de détail en Autriche, a annoncé expérimenter un compte courant islamique en février, devenant ainsi la première banque autrichienne à le faire, rapporte le site d'actualité en ligne The Local.

    Cette innovation interdira aux banques d'avoir affaire avec des entreprises qui sont considérées comme peccables traitant, en particulier, de l'alcool, des armes, des jeux de hasard ainsi que de la pornographie. L'usure est également interdite conformément à la charia, ainsi, en principe, les banques ne peuvent pas recevoir des intérêts pour les prêts.

    Les banques évitent généralement cette restriction en prêtant leur capital d'une manière où les intérêts ne sont pas explicites. Ainsi, si un client veut acheter une maison la banque l'achète pour eux et la leur revend avec une marge en leur permettant de payer le capital en plusieurs fois.

    La BAWAG offrira trois différents types de comptes islamiques qui ni payeront ni verseront aucun intérêt, cependant, les clients payeront des droits fixes de 4,90, 11,90 ou 34,90 euros par mois.

    Les internautes autrichiens ont largement critiqué cette innovation. Un utilisateur de Twitter a écrit qu'un compte islamique était une autre preuve que l'islam était plus un totalitarisme qu'une religion.

    ​"Ce n'est pas un compte pour les musulmans, mais d'après le droit musulman. Donc il est beaucoup plus facile de blaguer dans le premier cas", a écrit un autre internaute.

    ​Une tempête de critiques a incité la banque à poster une déclaration, sur sa page Facebook, en précisant que les clients utilisant des comptes islamiques ne seraient pas privilégiés et que les nouveaux comptes ne seraient pas financés par des comptes classiques.

    Dans sa déclaration, la BAWAG a affirmé que son groupe cible comprenait près de 600.000 musulmans vivant en Autriche, provenant principalement des communautés turques et bosniaques.

    L'islam est la deuxième religion reconnue en Autriche, et la banque a indiqué qu'il était important de "répondre aux besoins des différents groupes de la société".

    Lire aussi:

    Russie et Iran créeront une banque conjointe
    Finances islamiques: une association d'experts créée en Russie
    Tags:
    finance islamique, charia, islam, musulmans, banques, Facebook, Bawag Psk, The Local, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik