Ecoutez Radio Sputnik
    Réfugiés-mannequins dans le salon Pitti Uomo

    Réfugiés-mannequins? Bienvenus au salon de Florence!

    © Facebook / Pitti Uomo
    International
    URL courte
    Crise migratoire (779)
    61641620

    Le salon italien prestigieux Pitti Uomo, à Florence, a accueilli des migrants du Mali et de Gambie en tant que mannequins sur son podium, dans le cadre d'une initiative de formation de migrants au monde de la mode.

    En quête d'un meilleur avenir, ils ont fui leurs pays natals, ont franchi des distances incroyables pour se retrouver en fin de compte en Italie, sous les flashs des appareils photos. Au fait, nombreux seront ceux qui vont leur envier leurs succès.

    Âgés de 19 à 27 ans, ces demandeurs d'asile avaient été sélectionnés pour le salon dans leur centre d'accueil par l'Ethical Fashion Initiative (EFI, "Initiative de mode éthique"), l'EFI ayant pour but de soutenir de jeunes stylistes africains émergents. Les réfugiés ont défilé à côté de mannequins professionnels et ont vite appris à marcher et à poser de la même manière que ces derniers.

    Generation Africa fashion show #pittiuomo #pu89 #pittigenerations ITC Ethical Fashion Initiative

    Опубликовано Pitti Uomo 15 января 2016 г.

    "Comme nous sommes en Italie et qu'il y a une grande crise des réfugiés, nous avons aussi voulu montrer que les migrants peuvent être une ressource", a déclaré à l'AFP le fondateur et directeur de l'EFI Simone Cipriani.

    Dans un futur proche, l'EFI planifie d'ouvrir un centre de formation pour les migrants en Italie pour leur donner la possibilité de travailler dans l'industrie de la mode, ainsi que de rentrer ensuite chez eux et de partager leurs succès avec leurs proches.

    Lors des défilés de jeudi, les collections de quatre stylistes africains ont été présentées.

    Selon le styliste nigériano-américain Walé Oyéjidé, qui a lui aussi participé aux défilés dans le salon Pitti Uomo, il est important de travailler avec ces débutants, et il faut évoquer, pas passer sous silence, ces sujets épineux, tels que les migrations de masse.

    "Si je prends un demandeur d'asile et que je le mets dans un costume, les gens le voient d'une certaine manière, ce qui leur permet, je l'espère, de le voir comme un être humain égal, pas comme quelqu'un qui vaut moins qu'eux", a expliqué le styliste.

    Le projet a été élaboré en coopération avec Lai-momo, association italienne engagée sur les questions d'immigration, qui dirige depuis 2014 plusieurs centres pour les réfugiés à Bologne et dans ses alentours (nord de l'Italie).

    Dossier:
    Crise migratoire (779)

    Lire aussi:

    "Satisfaire les besoins des réfugiés" en Turquie? L'Italie dit non
    Les réfugiés syriens et iraniens mieux instruits que les Autrichiens
    Merkel reçoit "en cadeau" un bus de réfugiés
    Un bar autrichien se dit fermé pour les réfugiés
    Tags:
    réfugiés, défilé de mode, crise migratoire, migrants, mode, Lai-momo, Pitti Uomo, Ethical Fashion Initiative (EFI), Walé Oyéjidé, Simone Cipriani, Gambie, Mali, Florence, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik