Ecoutez Radio Sputnik
    John Kerry et Mohammad Javad Zarif à Vienne

    Mise en oeuvre de l'accord nucléaire: l'UE a levé les sanctions contre l'Iran

    © AP Photo / Kevin Lamarque/Pool Photo
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2016) (17)
    32271

    L'Union européenne a adopté samedi soir la décision levant ses sanctions économiques et financières contre l'Iran, juste après le feu vert de l'AIEA à la mise en oeuvre de l'accord nucléaire signé avec les grandes puissances en juillet, a annoncé une source européenne à l'AFP.

    La décision adoptée par les 28 Etats membres doit encore être publiée au Journal officiel de l'UE pour entrer en vigueur, ce qui devrait être fait dans la foulée.

    La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, qui a présidé les négociations avec l'Iran au nom des grandes puissances (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) doit faire une déclaration avec le ministre iranien des Affairs étrangères, Mohammed Javad Zarif, à Vienne dans la soirée.

    L'accord garantit le caractère civil du nucléaire iranien et rend quasi impossible la construction d'une bombe atomique. Sa signature en juillet 2015 a mis fin à plus d'une décennie d'isolement diplomatique de l'Iran, dont l'économie a été lourdement pénalisée par les sanctions occidentales.

    Les sanctions européennes, concentrées sur des secteurs-clés (défense, pétrole, finance), ont entraîné le placement sur une liste noire de 92 Iraniens et 466 sociétés ou groupements, dont les avoirs sont gelés et qui sont interdits de visas pour l'UE.

    Toutes les personnes et entités ne seront toutefois pas retirées de la liste, et les sanctions européennes liées à l'interdiction d'importer ou de fabriquer des armes et missiles balistiques restent en vigueur, puisque leur levée est prévue ultérieurement par l'accord.

     

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2016) (17)

    Lire aussi:

    L'UE suspend la levée des sanctions contre l'Iran
    L'Iran veut exporter son gaz vers l'Europe
    Washington envisage de nouvelles sanctions contre l'Iran
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    nucléaire, sanctions, Union européenne (UE), Mohammad Javad Zarif, Federica Mogherini, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik