Ecoutez Radio Sputnik
    Le Palais fédéral, siège du Conseil fédéral et de l'Assemblée fédérale, Bern

    La Suisse lève ses sanctions contre l'Iran

    © Wikipedia/ Flooffy
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2015) (124)
    13302

    Le Conseil fédéral suisse a complètement révisé la résolution sur les mesures contre l'Iran. Les sanctions sont levées en parallèle de la démarche similaire entreprise par l'Onu et l'UE.

    La Suisse a levé, le 17 janvier, les sanctions imposées précédemment contre la République islamique d'Iran, a déclaré le Conseil fédéral (gouvernement helvétique) dans un communiqué, publié dimanche.

    "Comme il a été annoncé le 21 octobre 2015, les sanctions suisses imposées à l'encontre de l'Iran, seraient levées en même temps que les sanctions de l'Onu et de l'UE. Le Conseil fédéral a complètement révisé la résolution sur les mesures contre la République islamique d'Iran. La nouvelle loi entre en vigueur le 17 janvier à 12 heures" heure locale, indique le communiqué.

    L'Union européenne a adopté samedi soir la levée des sanctions économiques et financières contre l'Iran, juste après le feu vert de l'AIEA à la mise en œuvre de l'accord nucléaire signé en juillet avec les grandes puissances.

    L'accord garantit le caractère civil du nucléaire iranien et rend quasi impossible la construction d'une bombe atomique. Sa signature, en juillet 2015, a mis fin à plus d'une décennie d'isolement diplomatique de l'Iran, dont l'économie a été lourdement pénalisée par les sanctions occidentales.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2015) (124)

    Lire aussi:

    L'Iran recevra 114 Airbus d'ici fin juin
    L'Iran reconquerra sa part du marché du pétrole
    L’Iran émerge, les bourses du Golfe chutent
    AIEA: feu vert à la levée progressive des sanctions contre l’Iran
    La Suisse oblige les migrants à payer leur séjour
    La Suisse face au terrorisme
    Tags:
    levée des sanctions, programme nucléaire iranien, Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), ONU, Union européenne (UE), Suisse, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik