International
URL courte
12246
S'abonner

L’écoute avait lieu dans le cadre d’une opération conjointe entre le Service fédéral de renseignement allemand (BND) et l’Agence nationale de la sécurité américaine (NSA). Des lignes téléphoniques internationales finlandaises avec plus de 30 pays européens ont été l’objet d’une surveillance.

Le Service fédéral de renseignement allemand dans les années 2000, a suivi des lignes téléphoniques internationales et les connexions Internet finlandaises, avec plus de 30 pays européens, dont la Russie, annonce la radio-télévision publique nationale de Finlande YLE citant des documents secrets du renseignement allemand.

Le BND et la NSA menaient une opération conjointe appelée Eikonal pendant les années 2004 à 2008. Peter Pilz, un parlementaire autrichien, a eu accès aux listes des lignes de communication qui ont été suivies par le service de renseignement allemand et affirme que ces listes ont été rédigées par le NSA. Plus précisément, ces listes comprennent 256 lignes de communication internationales de la Finlande et 31 d'autres pays européens, dont la France, le Danemark, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède, ainsi que 11 lignes téléphonique russo-finlandaises.

Soldats armés à l'extérieur du Parlement européen, Bruxelles, Belgique, le 17 nov. 2015.
© REUTERS / Yves Herman

D'après ces listes, au moins six lignes de communication étaient sous surveillance: Helsinki — Paris, Bruxelles — Helsinki, Helsinki — Shanghai, Budapest — Helsinki, Helsinki — Luxembourg et Helsinki — Reims.

"Nous étions au courant que des lignes téléphoniques pouvaient être suivies, mais nous ne connaissions de ces documents", a déclaré un représentant de la police de sécurité finlandaise SUPO.

De plus, d'après la SUPO, ces documents ne permettent pas d'avoir une idée claire sur les buts de l'espionnage.

Lire aussi:

Varsovie répond aux propositions européennes de la mettre sous surveillance
La surveillance globale "puissante comme jamais"
Surveillance massive: Wikipedia porte plainte contre la NSA
Macron coupé par Poutine après un souci technique au sommet climat
Tags:
espionnage gouvernemental, écoutes téléphoniques, espionnage, Service fédéral de renseignement extérieur allemand (BND), Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Helsinki, Berlin, Moscou, Europe, Finlande, Paris, France, Allemagne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook