International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
33631
S'abonner

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI, Daech) divise par deux les salaires de tous ses combattants.

La "trésorerie" de l'Etat islamique, qui siège dans la ville syrienne de Raqqa, a pris la décision de diminuer les salaires des djihadistes de moitié, rapporte le quotidien britannique The Independent.  

"Vu les circonstances exceptionnelles auxquelles Daech est confronté, il a été décidé de réduire de moitié les soldes versées à tous les moudjahidines, et personne n'échappera à cette décision, quel que soit son poste", stipule le texte en question, dont le journal a obtenu copie.

Depuis le 30 septembre 2015, la Russie effectue, à la demande du président syrien Bachar el-Assad, des frappes ciblées contre les sites de l'Etat islamique et du Front al-Nosra (filiale d'Al-Qaïda) sur le territoire syrien. Des centaines de terroristes ont été éliminés par les forces russes et des milliers de sites appartenant à ces deux organisations ont été rayés de la carte. Par ailleurs, la Russie, l'Iran, l'Irak et la Syrie ont créé fin septembre un centre d'information à Bagdad pour coordonner leur lutte contre l'EI.

La coalition internationale conduite par les Etats-Unis et regroupant quelque 65 pays effectue également des frappes contre les positions des djihadistes en Syrie sans toutefois demander l'aval des autorités syriennes.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Les USA déclarent avoir bombardé une banque de Daech
Lutte anti-Daech: la Russie 10 fois plus efficace que les USA
Des femmes syriennes se lèvent pour combattre Daech
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
coalition, frappe aérienne, djihadisme, Front al-Nosra, Al-Qaïda, Etat islamique, Raqqa, Bagdad, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook