Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Bagdad

    Trois Américains enlevés à Bagdad

    © AFP 2019 Sabah Arar
    International
    URL courte
    13172

    Les services de sécurité irakiens ont cerné lundi un quartier de Bagdad après le kidnapping de trois Américains. Deux hélicoptères de l'armée ont été vus survolant le secteur tandis que la police patrouillait dans les rues.

    L'enlèvement de trois Américains à Bagdad a été confirmé par un porte-parole des services de sécurité de la capitale irakienne.

    "Trois personnes de nationalité américaine ont été enlevées dans le quartier de Doura (sud de la capitale), dans un appartement suspect", a indiqué le porte-parole.

    Pour le moment, on ignore les circonstances précises de leur disparition. 

    Un représentant des services secrets irakiens, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a indiqué à l'AFP que le traducteur irakien qui travaille pour les trois Américains les a invités à "boire en compagnie de femmes" dans son appartement à Doura. Ensuite, des miliciens ont attaqué l'appartement et les ont kidnappés.

    De son côté, un policier du quartier de Doura ayant aussi requis l'anonymat a fait savoir que les Américains avaient été enlevés dans une voiture alors qu'ils se rendaient à l'aéroport international.

    Auparavant, l'ambassade américaine en Irak a confirmé la disparition de "plusieurs" Américains à Bagdad. Le porte-parole de la mission diplomatique Scott Bolz n'a pas dévoilé les noms des Américains enlevés et n'a pas précisé leur activité en Irak. Selon le porte-parole du Département d'Etat américain John Kirby, le ministère ne donne pas de détails pour des raisons de confidentialité et a ajouté que la sécurité des citoyens américains à l'étranger restait une priorité des autorités US.

    Steve Warren, porte-parole de la coalition mise en place par les Etats-Unis pour lutter contre le groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech), a confirmé que les trois Américains sont des civils.

    Pour le moment, personne n'a revendiqué l'enlèvement des citoyens américains. Les terroristes de l'EI ou les combattants chiites pourraient être impliqués dans cet enlèvement.

    Il s'agit des premiers Américains à être enlevés dans le pays depuis que les troupes américaines s'en sont pour la plupart retirées en 2011.

    Lire aussi:

    Un raid aérien turc vise les Kurdes dans le nord de l'Irak
    Une réserve d'argent liquide de l'EI détruite par l'aviation US en Irak
    Double attentat dans un casino en Irak: au moins 20 morts
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    enlèvement, crimes, Scott Bolz, John Kirby, Steve Warren, Bagdad, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik