International
URL courte
5210
S'abonner

La Cour suprême des Etats-Unis décidera du sort de 5 millions de migrants illégaux habitant dans le pays, rapporte le New York Times.

La Cour suprême des Etats-Unis a jugé légitime le projet de réforme migratoire lancé par le président américain Barack Obama. En novembre 2014, le dirigeant américain a ordonné de créer un programme permettant aux parents et aux enfants des personnes qui ont la citoyenneté américaine d'obtenir un titre de séjour.

La Cour suprême doit examiner cette affaire et prendre sa décision vers la fin du mois de juin.

La décision de saisir la Cour suprême a été prise après les tentatives infructueuses de convaincre le Congrès américain d'accepter le programme de réforme et de légiférer.

"Vous pouvez sortir de l'ombre", a déclaré M.Obama aux migrants illégaux lors de son discours à l'occasion de Thanksgiving. Néanmoins, les autorités de 26 Etats ont, sous l'impulsion du Texas, porté plainte contre le président américain en demandant de reconnaitre sa décision comme illégale car il a essayé d'appliquer ce programme sans le feu vert du Congrès. La Cour suprême a alors décidé de suspendre le programme pendant toute la période de la procédure.

Si la Cour suprême prend le parti du président américain, l'administration promet d'appliquer le programme et de commencer à accepter des demandes avant même le début du mandat du président qui sera élu en 2016. C'est pour cela que la Maison Blanche s'est empressé de saisir la Cour suprême.

Lire aussi:

Crise des migrants: les Etats-Unis ont beau jeu de critiquer l'Europe
Donald Trump veut placer les musulmans "sous surveillance"
L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Tags:
migrants, Barack Obama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook