Ecoutez Radio Sputnik
    Vladímir Putin, presidente de Rusia durante su visita en Israel, foto de archivo

    La Russie, terre d’accueil pour les Juifs d’Europe?

    © Sputnik . Alexey Nikolsky
    International
    URL courte
    1782759

    Vladimir Poutine a appelé les Juifs d’Europe qui ne se sentent pas en sécurité à venir s’installer en Russie.

    Le président du Congrès juif européen, Viatcheslav Kantor, a annoncé mardi, lors de la rencontre avec des représentants de l'organisation, que les Juifs d'Europe connaissent aujourd'hui la pire situation depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

    Selon M.Kantor, les pays européens sont en proie à la montée de l'antisémitisme, suite à quoi, "les Juifs fuient l'Europe où encore hier tout allait bien".

    "Qu'ils viennent chez nous. Ils partaient à l'époque soviétique, qu'ils reviennent maintenant", a déclaré, souriant, le président russe.

    Répondant à l'invitation du chef du Kremlin, Viatcheslav Kantor a indiqué: "C'est une idée entièrement nouvelle. On en discutera sûrement au Congrès. Et j'espère que nous vous soutiendrons."

    Vladimir Poutine a néanmoins contesté l'idée qu'en ce moment, la condition des Juifs en Europe était la pire depuis la Seconde Guerre mondiale.

    "Je ne crois pas que tout soit aussi grave que vous le dites", a indiqué M. Poutine.

    Cependant, le président a avoué être au courant de l'existence du problème évoqué.

    "J'ai vu des reportages, les gens là-bas ont peur de mettre une calotte dans des lieux publics, ils cherchent même à cacher leur nationalité ", affirme-t-il.

    Vladimir Poutine a également souligné que les autorités russes considèrent le Congrès juif européen comme "un allié logique de la Russie dans sa lutte contre la xénophobie, l'antisémitisme et d'autres manifestations des idées extrémistes". L'organisation qui œuvre avec la Russie au devoir de mémoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah représente aussi "un allié naturel" pour Moscou.

    L'invitation de Vladimir Poutine n'a pas tardé à trouver du soutien. Alexandre Lévintal, gouverneur de la région autonome juive, un des sujets de la Fédération de Russie, a salué l'initiative du président.

    "Aujourd'hui, nous sommes prêts à accueillir tous les Juifs qui, pour diverses raisons, ont été contraints de migrer vers d'autres pays. Nous attendons tous ceux qui veulent regagner leur patrie ou venir s'installer ici. Bien sûr que nous accueillerons tous les Juifs d'Europe qui subissent aujourd'hui des agressions de la part des antisémites", a dit M.Lévintal.

    En France, le dernier acte antisémite date d'un peu plus d'une semaine. Le 11 janvier, un professeur juif a été agressé en pleine rue de Marseille par un adolescent turc d'origine kurde armé d'une machette.

    Après cette attaque le président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a appelé la communauté juive de la ville à ne pas se promener en kippa.

    Lire aussi:

    Hollande juge "insupportable" que les Français cachent leur religion
    Madonna "terrifiée" par le climat qui règne en France
    Cimetière profané: Hollande promet d’être ferme face à l’antisémitisme
    Tags:
    Juifs, antisémitisme, Congrès juif européen, Viatcheslav Kantor, Vladimir Poutine, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik