International
URL courte
31353
S'abonner

Le Kurdistan syrien, gouverné par le Parti de l'union démocratique (PYD), a voté de nouvelles lois démocratiques dont l'égalité entre les femmes et les hommes et l’adoption de trois langues officielles.

Après la déclaration d'autonomie du Kurdistan, la région est passée au système des cantons et s'est penchée sur l'élaboration de nouvelles lois, a raconté le coprésident de la chambre législative du canton de Jazira Hakem Xalo à Sputnik.

"Après la création du canton de Jazira, nous avons fourni beaucoup d'efforts pour élaborer de nouvelles lois. Suite à notre activité législative, nous avons pu garantir les droits des femmes, des mineurs et d'autres groupes sociaux. Trois langues ont obtenu le statut officiel dans notre canton dont le kurde, l'arabe et l'assyrien", a déclaré M.Xalo.

L'homme politique kurde a précisé que le parlement du canton de Jazira est aujourd'hui composé de 101 députés qui proposent et adoptent des lois.

Selon M.Xalo, les lois adoptées dans le canton ont constituent une révolution dans le domaine des droits des femmes.

"Nous avons adopté beaucoup de lois pour améliorer la vie des femmes dans le canton. Selon ces lois, une femme qui a moins de 18 ans ne peut pas se marier. Un homme ne peut pas épouser deux femmes. Nous sommes catégoriquement contre la polygamie. Sur le territoire de notre canton les femmes ont les mêmes droits que les hommes dans tous les domaines de la vie sociale y compris la vocation successorale", a-t-il expliqué.

D'après l'homme politique, la population féminine du canton a été très concernée par nos activités législatives. Les femmes ont organisé des campagnes afin que la population soit au fait des nouvelles lois.

Dans le même temps, M.Xalo a admis que les habitants de Jazira avaient besoin de temps pour apprivoiser ce nouveau corpus législatif.

Le vendredi est devenu le jour férié officiel. Il en va de même pour les fêtes religieuses les plus importantes que sont Norouz (Nouvel an perse), l'Aïd al-Adha, le Nouvel an et la fête des Yezidis.

"Nous reconnaissons le yézidisme comme une des religions principales de la région. Dans notre canton chacun peut pratiquer la religion qu'il préfère", a souligné M.Xalo.

Lire aussi:

Nouveau regain de violence dans le Kurdistan turc
Le Kurdistan irakien se lance sur le marché pétrolier
Kurdistan: apporter une solution négociée au problème kurde (Barzani)
Syrie: le Kurdistan irakien approuve l'envoi de ses milices à Kobané
Tags:
Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, hommes, femmes, polygamie, monogamie, égalité, démocratie, loi, Hakem Xalo, Syrie, Kurdistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook