Ecoutez Radio Sputnik
    Moldavie, protestations de masse

    Moldavie: la composition du gouvernement approuvée sur fond de protestations

    © Sputnik . Ruslan Shalapuda
    International
    URL courte
    12323

    Le parlement de Moldavie a approuvé mercredi la nomination de Pavel Filip, un pro-européen, aux fonctions de Premier ministre et la composition du gouvernement, sur fond de protestations de masse qui secouent depuis plusieurs mois cette ex-république soviétique.

    Pavel Filip, ancien ministre des Technologies informatiques, qui prône le renforcement des liens entre la Moldavie et l'Union européenne, a obtenu le vote en sa faveur de 57 députés sur un total de 101, rapporte l'AFP.

    Des milliers de manifestants s'étaient réunis près du parlement pour protester contre cette nomination et une dizaine d'entre eux ont pénétré dans le bâtiment, franchissant les barrages de police mis en place devant l'entrée, afin d'exiger l'annulation de la décision des députés.

    La Moldavie était sans gouvernement depuis que le précédent a été destitué par le Parlement, le 29 octobre.

    Pays pauvre de 3,5 millions d'habitants niché entre l'Ukraine et la Roumanie, la Moldavie est agitée par d'importantes manifestations depuis l'annonce début avril de la "disparition" des banques de près d'un milliard de dollars (915 millions d'euros), soit 15% du produit intérieur brut (PIB).

    A plusieurs reprises en septembre, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Chisinau pour exiger la démission du président Nicolae Timofti, accusé de servir les intérêts des oligarques et de ne pas lutter efficacement contre la corruption.

    Protestations à Chisinau
    © REUTERS / Viktor Dimitrov
    Protestations à Chisinau

    Lire aussi:

    Ukraine, Moldavie et Malte… La surprenante "liste noire" de l'EI
    La Moldavie dans la tourmente : sans gouvernement, en plein scandale de corruption
    La Moldavie à nouveau en ébullition
    Tags:
    protestations, Pavel Filip, Moldavie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik