Ecoutez Radio Sputnik
    Joseph Biden et Piotr Porochenko

    Kiev et Washington s’entendent pour torpiller Nord Stream 2

    © REUTERS / Valentyn Ogirenko
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (186)
    419126
    S'abonner

    Le président ukrainien et le vice-président américain ont qualifié le projet Nord Stream 2 de "purement politique" et ont convenu d'"agir efficacement" pour empêcher sa réalisation.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko et le vice-président américain Joseph Biden ont évoqué, lors d'une rencontre à Davos en Suisse, le projet Nord Stream 2 et les actions visant à empêcher sa construction, a annoncé jeudi Porochenko sur son compte Twitter.

    "Lors d’un entretien avec @VP (le compte de Joseph Biden, ndlr) il a été clairement dit que le projet Nord Stream 2 était purement politique et que nous devions agir de manière efficace pour l'arrêter", indique le chef de l'Etat ukrainien.

    ​Le 4 septembre 2015, l'opérateur gazier russe Gazprom a signé un accord sur la construction du gazoduc Nord Stream 2. Outre Gazprom (51% des parts de la nouvelle société), Nord Stream 2 implique les allemands E.ON et BASF via sa filiale Wintershall, l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, l'autrichien OMV (10% chacun), ainsi que le français ENGIE (ex-GDF Suez; 9%).

    Le projet  prévoit la construction d'un nouveau système de gazoduc similaire à celui de Nord Stream 1, c'est-à-dire qui passe sous la Baltique.

    La Lituanie, la Lettonie, l'Estonie, la Pologne, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie ont adressé à Bruxelles une lettre conjointe critiquant la construction du Nord Stream 2, affirmant qu'elle ne correspondait  pas aux intérêts de l'UE et minait l'économie ukrainienne. Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a déclaré à l'époque que le gazoduc visait à priver l'Ukraine de deux milliards de dollars par an qu'elle obtient grâce au transit de gaz russe.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (186)

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: pas de raisons économiques pour le blocage
    Nord Stream-2: l'Europe a peur de sa dépendance envers la Russie
    Nord Stream, un atout pour la politique énergétique de l'UE
    Tags:
    gazoduc, Nord Stream 2, Forum économique mondial de Davos 2015, Joe Biden, Petro Porochenko, Suisse, Davos, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik