Ecoutez Radio Sputnik
    Parlement européen

    Le Kosovo se rapproche encore un peu plus de l’UE

    © AFP 2018 FREDERICK FLORIN
    International
    URL courte
    Indépendance du Kosovo (198)
    16327

    Le Parlement européen a ratifié jeudi un accord d'association entre l'Union européenne et le Kosovo, première démarche officielle en vue de l'intégration de la république autoproclamée du Kosovo à l’Union.

    486 députés ont voté pour, 102 contre et 81 députés se sont abstenus. Le vote a été diffusé en direct sur la télévision officielle de l'Union européenne.

    Le 27 octobre, l’UE et le Kosovo ont signé un accord de stabilisation et d'association déjà été ratifié par le parlement de la république autoproclamée.

    Cet accord, dont la signature est le point de départ des négociations sur l'adhésion de la république autoproclamée à l'Union européenne, a été paraphé en 2014. L'accord de stabilisation et d'association vise à ajuster le niveau de développement économique, la législation et les conditions de vie du pays candidat à l’adhésion avec les critères de l’Union. En même temps, l'accord ne précise pas le délai de cette adhésion. Le document prévoit la création d’une zone de libre-échange et l'application des normes européennes, notamment en ce qui concerne les domaines tels que l’économie de marché, les aides d'Etat et la propriété intellectuelle.

    Le Kosovo, issu de la dislocation de la Yougoslavie et majoritairement peuplé d'Albanais, a unilatéralement proclamé son indépendance par rapport à la Serbie en 2008. Il est reconnu comme Etat indépendant par une partie de la communauté internationale. La Russie et la Serbie ont, pour leur part, refusé de reconnaître l'indépendance du Kosovo, Belgrade le considérant toujours comme une de ses provinces. D'après certains analystes, le fait qu'il aspire à rejoindre des organisations internationales est une tentative de se légitimer, selon des experts.

    Adoptée le 10 juin 1999, la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'Onu proclame l'intégrité territoriale de la Serbie.

    Belgrade ne reconnaisse pas l'indépendance du Kosovo mais cherche néanmoins à normaliser ses relations avec ce dernier.

    Dossier:
    Indépendance du Kosovo (198)

    Lire aussi:

    Kosovo: un tribunal pour crimes de guerre ouvrira à La Haye
    Au Kosovo, une petite ville tranquille devenue "capitale du djihadisme"
    Kosovo: les terroristes revenus de guerre sont une bombe à retardement
    Tags:
    vote, députés, accord, Parlement européen, Union européenne (UE), Kosovo, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik