International
URL courte
Crise migratoire (789)
7135
S'abonner

La crise migratoire qui a frappé l'Europe à l’été 2015 a porté un coup aux démocraties européennes et continuera d’affaiblir les relations entre les pays membres de l'UE, selon un nouveau rapport sur l'état des démocraties modernes de l'Economist's Intelligence Unit (EIU).

Dans ce rapport, tous les pays d'Europe font l'objet d'un classement selon les catégories suivantes: démocratie complète, démocratie incomplète, régime hybride et régime autoritaire. Malgré le fait que l'Europe présente la plus grande concentration de démocraties complètes, en 2015 leur nombre est passé de 15 à 14, estiment les spécialistes de l'Economist's Intelligence Unit (EIU), entreprise d'analyses et de recherches indépendante.

La Norvège, l'Islande, la Suède, la Nouvelle Zélande et le Danemark sont les cinq meilleures démocraties complètes, selon le rapport cité par le quotidien britannique le Telegraph.

Mais la France n'est plus classée comme démocratie complète suite à la "détérioration de la cohésion sociale" alors que le Front National est pointé du doigt comme un exemple "de l'appétit croissant des électeurs de l'Europe de l'Ouest pour les parties populistes, anti-migrants et eurosceptiques".

Parmi les cinq démocraties les plus incomplètes du monde figurent le Guyana, la Macédoine, le Monténégro, la Papouasie-Nouvelle Guinée et le Sénégal.

D'après le rapport, la Corée du Nord, la Syrie, le Chad, l'Afrique du Sud et la Guinée Equatoriale sont les cinq régimes les plus autoritaires du monde.

L'Arménie, l'Irak, la Birmanie, le Cambodge et le Pakistan sont quant à eux considérés comme étant les pires régimes hybrides de la planète.
Les auteurs du rapport estiment que l'impact de la crise migratoire "durera des dizaines d'années" et forcera les membres de l'UE à prendre des décisions importantes au niveau national, y compris la sortie de l'Union, lit-on dans le rapport.

La crise migratoire actuelle touche de nombreux pays d'Europe et est considérée comme la plus grave depuis l'époque de la Seconde guerre mondiale. Selon les données récentes de l'agence des frontières Frontex, plus de 710.000 migrants sont arrivés sur le territoire de l'Union européenne au cours des neuf premiers mois de 2015.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Crise migratoire: Berlin prône des taxes supplémentaires
"Les Frères musulmans sont derrière la crise migratoire en Europe"
L'UE est loin d'avoir le leadership dans la crise migratoire
L'UE impuissante face à la crise migratoire
Tags:
Europe, Union européenne (UE), démocratie, migrants, classement, crise migratoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook