International
URL courte
17115
S'abonner

L'Angleterre, la France, l'Allemagne, la Chine et le Mexique se disent favorables à un deuxième mandat de Christine Lagarde à la tête du FMI.

Le mandat de Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international s'achève le 5 juillet 2015. Cependant, la directrice générale du Fonds ne veut pas lâcher les rênes de son pouvoir.

"Oui, je suis candidate pour un deuxième mandat", a-t-elle annoncé aujourd'hui à la chaîne France 2.

En outre, Christine Lagarde s'est préalablement munie du soutien de l'Angleterre, de la France, de l'Allemagne, de la Chine, du Mexique et de la Corée.

Le ministre américain des Finances Jacob Lew n'a rien lui non plus contre l'idée que Christine Lagarde brigue un deuxième mandant.

"Je l'admire beaucoup, elle travaille bien. Je compte collaborer avec elle", a confié M.Lew cité par le Wall Street Journal.

Mercredi, le Fonds monétaire international a officiellement lancé des appels à candidatures pour le poste de directeur général de l'institution financière. L'organisation prévoit de nommer son futur chef d'ici le mois de mars.

Le Fonds monétaire international est une institution internationale regroupant 188 pays et ayant fonction d'assurer la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises monétaires et financières. 


Lire aussi:

Arbitrage Tapie: la patronne du FMI Christine Lagarde renvoyée en procès
Lagarde: l'Ukraine devra continuer de mener des réformes
Grèce: Lagarde acte le référendum, mais insiste sur des réformes
Lagarde espère que le G8 réapparaîtra un jour
Tags:
mandat, élections, Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, Mexique, Royaume-Uni, Chine, France, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook