International
URL courte
7845
S'abonner

La modernisation de la marine russe suscite des préoccupations au Royaume-Uni, apprend-on de la presse britannique.

"Tout indique que la Russie construit une nouvelle classe de sous-marins. Cela devrait susciter des préoccupations au sein du Royaume-Uni et l'inciter à assurer ses moyens de dissuasion", lit-on dans le Daily Telegraph citant le contre-amiral britannique John Weale, chef du service de la flotte sous-marine. Selon lui, cela est impératif, même si "les sous-marins nucléaires de la marine britannique n'ont jamais été détectés par les Russes lors de leurs patrouille".

Ses propos font écho à la déclaration du ministre de la Défense britannique Michael Fallon qui a souligné jeudi que les moyens de dissuasion étaient "indispensable aujourd'hui comme ils ne l'ont jamais été".

"Nous en avons eu besoin pendant la guerre froide et nous en avons encore plus besoin dans le monde encore plus imprévisible et dangereux d'aujourd'hui", a indiqué le ministre lors de sa visite à la base Clyde, l'une des trois bases navales britanniques où sont déployés des sous-marins équipés des missiles nucléaires Trident.

Cette semaine, le vice-commandant en chef de la Marine russe Alexandre Fedotenkov a annoncé que la Russie menait des préparatifs en vue de construire un sous-marin non-nucléaire de nouvelle génération baptisé "Kalina", qui réunirait en un seul appareil les meilleures qualités des sous-marins russes contemporains.

Lire aussi:

Ces bombes US qui soutiennent le terrorisme
Réforme militaire chinoise: des visées ambitieuses
Washington se prend pour la colombe de la paix en Syrie
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Tags:
Royaume-Uni, Russie, Michael Fallon, marine, sous-marins, nucléaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook