Ecoutez Radio Sputnik
    Salma, Syrie

    Des militaires russes montrent aux journalistes étrangers Salma libérée

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    76902

    Jadis ville montagneuse pittoresque, Salma peut finalement respirer à nouveau mais sort aujourd'hui ruinée par quatre longues années sous le contrôle du Front al-Nosra. Des militaires russes ont montré à des journalistes étrangers cette ville syrienne nettoyée des terroristes.

    Des représentants des médias occidentaux sont arrivés dans la province syrienne de Lattaquié et ont pu voir de leurs propres yeux les résultats des actions de l'armée syrienne dans la ville libérée de Salma. La ville d'avant la guerre était peuplée de quelques 10.000 habitants, ses rues étaient animées et fleuries. Aujourd'hui, la commune n'a plus rien à voir avec sa splendeur d'antan. La ville demeure en ruines, les maisons sont décorées d'impacts de balles et entourées par des orangeries desséchées. Certains quartiers restent toujours minés.

    Des journalistes américains, européens, chinois et japonais ont appris, pour des raisons de sécurité, qu'ils se dirigeaient vers Salma seulement quelques minutes avant d'y arriver. Ils étaient d'ailleurs tous équipés de casques et de gilets pare-balles.

    A Salma, les journalistes ont pu se déplacer librement et poser des questions aux habitants de leur choix.

    D'après le ministère russe de la Défense, ce n'est pas un acte occasionnel et les résultats de la lutte contre les terroristes seront encore présentés dans l'avenir.

    La semaine dernière, l'armée syrienne a réussi à reprendre le contrôle de la ville aux terroristes. Ces quatre dernières années, des troupes gouvernementales étaient en position défensive aux abords de Salma, et finalement, grâce à l'appui des forces aériennes russes et aux renseignements fournis, elles ont pu passer à l'offensive.

    De plus, les journalistes, tant russes qu'étrangers, ont eu la possibilité de monter à bord du destroyer lance-missiles russe Vice-amiral Koulakov, situé actuellement au large de la côte syrienne. Les invités ont observé les armements à bord, notamment un missile anti-sous-marin et un système de missiles surface-air.

    Lire aussi:

    Syrie: des journalistes étrangers admis à bord d'un navire russe
    Plus de 6.000 raids aériens depuis le début de l'opération russe en Syrie
    Syrie: des journalistes plongent dans le quotidien des militaires russes
    Tags:
    journalisme, territoires libérés, médias, Vice-Admiral Koulakov (destroyer), Salma, Lattaquié, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik