International
URL courte
Crise migratoire (789)
9253
S'abonner

Les autorités nippones de l'immigration ont reçu l'année dernière un record de 7.586 demandes d'asile. Toutefois, le gouvernement japonais n'a accordé l'asile qu'à 27 personnes.

Le gouvernement nippon a rejeté 99,5% des demandes d'asile en 2015, en accordant l'asile à 27 personnes sur près de 7.600.

Selon le ministère japonais de la Justice, le nombre de demandes d'asile a atteint l'année dernière un nouveau record. En 2015, les autorités de l'immigration ont reçu 7.586 demandes. La grande majorité des demandes ont été déposées par des citoyens népalais, indonésiens et turcs.

Un an plus tôt, environ 5.000 personnes avaient fait une demande. En 2014, le statut de réfugié avait été accordé à 16 d'entre elles.

Le gouvernement japonais a maintes fois été critiqué en raison de sa sévérité dans l'octroi du statut de réfugié. De son côté, Tokyo insiste que ces mesures sont nécessaires afin d'éliminer, au cours de l'examen des dossiers, les candidats qui soumettent ses documents pour obtenir un travail ou pour éviter l'expulsion du pays après avoir violé le régime de visa.

Auparavant, le pays du soleil levant avait refusé d'accueillir des migrants même pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre dans le pays. Dans ce cadre, le gouvernement nippon avait fait référence à de nombreux Etats étrangers qui avaient une expérience fâcheuse en la matière.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Lagarde: la crise des migrants menace la survie de l'espace Schengen
Migrants: la Finlande pourrait fermer sa frontière avec la Russie
En Suède, les migrants n’ont pas besoin de permis de conduire?
Au moins 44 migrants, dont 20 enfants, noyés en mer Egée
Une adolescente russe violée à Berlin par des migrants?
La Slovénie restreint à son tour l'entrée des migrants
Crise des migrants : Angela Merkel de plus en plus isolée
FMI: 4 millions de migrants attendus en Europe cette année
Tags:
réfugiés, migration, migrants, crise migratoire, Népal, Indonésie, Tokyo, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook