Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau turc

    La Turquie veut rétablir l'empire, pas combattre Daech

    © AFP 2019 Ozan Kose
    International
    URL courte
    69571
    S'abonner

    Ankara s'emploie plutôt à rétablir l'empire ottoman et ne semble pas trop intéressé à lutter contre les terroristes de Daech, a déclaré le premier ministre irakien Haïder al-Abadi.

    La Turquie devrait faire plus d'efforts pour vaincre les djihadistes et ne pas empiéter sur les territoires des Etat voisins pour essayer de rétablir l'influence d'antan dans la région, d'après M. Abadi, cité par Iraqi News.

    "La Turquie nous déclare aspirer à combattre Daech mais je dis, franchement, que je n'en trouve aucune preuve", a affirmé le chef du gouvernement irakien, ajoutant toutefois qu'il croyait nécessaire de maintenir de bonnes relations avec Ankara, bien que ses appétits territoriaux attestent de sa détermination à rétablir l'empire ottoman.

    Le premier-ministre a d'ailleurs évoqué le déploiement des troupes turques sur le sol irakien, le qualifiant d'acte inadmissible et exhortant Ankara à les retirer. La Turquie devrait en premier lieu s'efforcer de nettoyer la région des djihadistes, alors qu'elle s'attache toujours aux opérations à l'encontre des Kurdes, a-t-il estimé.

    Le 4 décembre, une unité de blindés turque a été déployée dans le nord de l'Irak sous le couvert d'un programme d'entraînement des forces armées kurdes. L'objectif déclaré de la mission est de préparer les milices locales aux combats contre Daech.

    Les relations entre la Turquie et l'Irak se sont brusquement dégradées après cette entrée d'environ 150 soldats turcs, de chars et de pièces d'artillerie dans un camp des peshmergas (forces armées kurdes d'Irak). Le ministère irakien des Affaires étrangères a qualifié l'opération d'Ankara d'invasion.

    Lire aussi:

    La Turquie a 24H pour retirer ses troupes d'Irak
    La Turquie n’envisage pas de retirer ses troupes d’Irak
    Les troupes d'Ankara resteront en Irak
    Forces turques en Irak: Ankara rappelé à l’ordre par Washington
    Tags:
    Etat islamique, Haïder al-Abadi, Turquie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik