Ecoutez Radio Sputnik
    Opposition syrienne: Nous luttons du même côté que les russes

    Syrie: la délégation de l'opposition modérée compte 15 membres

    © AP Photo / Muzaffar Salman, File
    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    10423
    S'abonner

    La délégation représente tout le spectre de l'opposition syrienne, mais la liste est ouverte aux discussions et aux modifications, a communiqué Qadri Jamil au cours d'une conférence de presse tenue au siège de l'agence Rossiya Segodnya.

    La délégation de l'opposition modérée compte 15 membres représentant tout le spectre des forces d'opposition syriennes, a précisé l’ancien vice-premier ministre syrien représentant le Front populaire pour le Changement et la Libération (opposition) Qadri Jamil.

    "Nous avons pris en compte les opposants ayant participé à la rencontre Moscou-2. Il y a également ceux qui ont assisté à la rencontre du Caire. Ils représentent tout le spectre de l'opposition syrienne", a communiqué M.Jamil au cours d'une conférence de presse donnée aujourd'hui au siège de l'agence Rossiya Segodnya. 

    Il a cependant souligné que la liste pouvait être discutée et remaniée.

    "Nous sommes disposés à discuter avec tout le monde de changements au sein de la délégation. Nous avons envoyé cette liste à de Mistura (émissaire de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura) et à tous les pays intéressés, plus particulièrement aux Etats-Unis et à la Russie", a noté M.Jamil.

    Il avait été annoncé précédemment que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire américain à la Défense John Kerry ont appelé à ne pas traîner en longueur avec l'ouverture des négociations sur la Syrie. 


    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Les deux conditions qui mettront fin au conflit syrien
    La Turquie pourrait quitter les négociations syriennes
    Et si les négociations sur la Syrie échouaient?
    Tags:
    crise syrienne, opposition modérée, négociations, Front populaire pour le Changement et la Libération, Qadri Jamil, Staffan de Mistura, Le Caire, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik