Ecoutez Radio Sputnik
    migrants

    La Russie n’acceptera pas les migrants expulsés par la Norvège

    © AFP 2018 Marko Djurica
    International
    URL courte
    Crise migratoire (784)
    981003

    Moscou n’accueillera pas les migrants arrivés en Norvège en traversant la frontière russo-norvégienne après avoir fourni de fausses informations sur le but réel de leur visite en Russie, a déclaré Sergueï Lavrov.

    A la fin de l'année 2015, au moins 5.500 réfugiés se sont rendus en Norvège depuis le territoire russe en quelques semaines. Néanmoins, selon la direction norvégienne de l'immigration, la plupart d'entre eux ne pourront pas demander l'asile dans le royaume, car ils sont arrivés de Russie, un pays sûr.

    Bien que les autorités norvégiennes aient déjà expulsé un premier groupe de réfugiés, la Russie pour sa part refuse de les accepter pour des "raisons de sécurité", se basant sur l'accord conclu entre les deux pays.

    "Il s'agit de gens qui étaient venus en Russie afin de travailler ou de rendre visite à leurs parents. Ils n'ont pas indiqué qu'ils étaient en transit vers la Norvège. Autrement dit, ces gens ont présenté de fausses informations sur le but de leur visite en Russie. Nous ne voulons pas reprendre ceux qui ont violé nos lois", a déclaré ce mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou.

    Néanmoins, selon le ministre, Moscou souhaite élaborer un algorithme afin de résoudre ce problème dans l'intérêt de la Russie et de la Norvège.

    "Nous avons un accord entre la Russie et la Norvège sur la réadmission des migrants, et le Service fédéral des migrations de Russie évoque avec ses collègues norvégiens la possibilité de rédiger une annexe à cet accord afin de résoudre les problèmes survenus à cause de ces voyageurs malhonnêtes", a ajouté le ministre.

    Pour le moment, le gouvernement norvégien envisage les options afin d'expulser les réfugiés arrivés dans le royaume depuis le territoire russe, notamment en les renvoyant vers le pays d'origine de leur périple.

    Dossier:
    Crise migratoire (784)

    Lire aussi:

    La Suisse oblige les migrants à payer leur séjour
    La Norvège pourrait utiliser son fonds souverain pour aider les réfugiés
    Moscou met en garde la Norvège contre son adhésion au bouclier antimissile de l’Otan
    Tags:
    crise migratoire, accord, migrants, migration, Sergueï Lavrov, Norvège, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik