Ecoutez Radio Sputnik
    Homs

    Syrie: Homs en quête d'une réconciliation

    © Sputnik. Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    4401

    Des représentants de différentes confessions et de divers courants religieux de Syrie se sont réunis au sein d'un comité pour la réconciliation et le dialogue afin de prévenir les conflits interconfessionnels à Homs, une des plus grandes villes syriennes située en plein cœur du pays.

    La structure démographique extrêmement variée de cette ville nécessite la mise en place d'un dialogue entre les représentants des différents courants et groupes religieux.

    Dans une interview accordée à l'agence Sputnik, un membre du Comité pour la réconciliation et le dialogue, le cheikh Muhsin El Hidir, évoque les efforts de cet organisme visant à prévenir les affrontements religieux à Homs.

    "L'un des objectifs que nous nous fixons est de lancer un dialogue et de bâtir des liens étroits entre toutes les couches de la société indépendamment de leur appartenance à telle ou telle communauté religieuse", a indiqué Muhsin El Hidir.

    Après avoir rappelé que Homs "servait de cible à des influences extérieures qui attisaient la discorde interconfessionnelle", le cheikh a déclaré que le Comité pour la réconciliation et le dialogue "faisait tout son possible pour protéger la population de la ville contre ces influences néfastes".

    "Nous ne devons pas permettre que les différences religieuses se répercutent sur la vie politique et qu'elles soient à l'origine de conflits armés dans la société. De nombreuses erreurs ont été commises. Nous devons en étudier la cause. C'est alors que nous pourrons conjuguer nos efforts et surmonter les divergences qui nous empêchent d'engager un dialogue", a affirmé l'interlocuteur de l'agence.

    Homs en Syrie: la ville fantôme
    © Sputnik. Michael Alaeddin
    Selon lui, "condamner les gens pour leur appartenance à une autre confession ou à un autre courant religieux signifie s'ingérer dans les œuvres d'Allah".

    "'En tant que théologien musulman je crois que les portes du Paradis sont ouvertes à tous les justes indépendamment de leur foi religieuse. L'être humain peut toujours trouver le moyen de se rapprocher du Créateur. L'essentiel, c'est de vivre en paix et en bonne entente avec ceux qui vous entourent", a conclu le cheikh Muhsin El Hidir.

    Lire aussi:

    Onu: les USA bloquent le projet de déclaration russe sur les attentats de Homs
    Syrie: un centre d’accueil de réfugiés détruit à Homs
    Syrie: Moscou salue la réconciliation entre autorités et rebelles à Homs
    Tags:
    dialogue, religion, Muhsin El Hidir, Homs, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik