Ecoutez Radio Sputnik
    Mitsubishi A6M Zero

    Au Japon, un chasseur-bombardier des années 1940 vole à nouveau

    © Flickr/ Cliff
    International
    URL courte
    8224
    S'abonner

    Le chasseur-bombardier le plus emblématique de la Marine impériale japonaise a été construit à environ 10.000 exemplaires par Mitsubishi Heavy Industries mais aussi Nakajima Aircraft.

     Le fameux chasseur bombardier embarqué japonais Mitsubishi A6M Zero a, pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, décollé depuis un aérodrome japonais, annonce mercredi l'agence Associated Press.

    Après avoir décollé mercredi depuis la base militaire de la Force d’auto-défense marine à Kanoya, près de Kagoshima sur l’île de Kyushu, l'avion a fait un court survol de l'île et s'est posé sur la même base.

    L'avion a été récupéré dans la jungle de Papouasie-Nouvelle-Guinée dans les années 1970, ramené aux Etats-Unis et restauré. Son propriétaire précédent l'a fait participer au tournage du film américain Pearl Harbour et à différents shows aériens aux Etats-Unis. En septembre 2015, il a été ramené au Japon par son nouveau propriétaire, Masahide Ishizuka.

    "J'ai voulu que le peuple japonais, surtout les jeunes, soient au courant de l'existence de l'avion Zero, tout comme les vieux qui se souviennent du passé. Chacun d'eux pourrait avoir des idées et des points de vue différents à cet égard, mais je veux tout simplement que les gens sachent comment le Japon a mis au point sa technologie", a déclaré Masahide Ishizuka.

    Pour les Japonais le Mitsubishi A6M Zero est un symbole de la percée technologique de leur pays et un souvenir de la guerre. Ces avions ont été utilisés pour des attaques kamikazes. Ces attaques ont été organisées depuis le même aérodrome de Kyushu que le vol de ce mercredi.

    Le chasseur-bombardier le plus emblématique de la Marine impériale japonaise a été construit à environ 10.000 exemplaires par Mitsubishi Heavy Industries mais aussi Nakajima Aircraft. Les avions de ce type ont participé à l’attaque sur Pearl Harbour le 7 décembre 1941. 

    Très maniable, léger car dépourvu de blindages protégeant le pilote et les systèmes vitaux de l’appareil, le Zero était craint par les pilotes américains au début du conflit, avant de contrer le chasseur en s’appuyant sur ses points faibles.

    Lire aussi:

    Le Japon va armer les pays émergents
    Le Japon s'offre un avion militaire de pointe pour 325 millions de dollars
    Tags:
    chasseur-bombardier, avions, Mitsubishi A6M Zero, Nakajima Aircraft, Mitsubishi Heavy Industries, Masahide Ishizuka, île de Kyushu, Kanoya, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik